Infrastructure verte et durable

Nous nous sommes engagés à préserver notre collection dans les meilleures conditions possible, dans des installations écoénergétiques, résilientes et durables.

Réduction de l’empreinte de Bibliothèque et Archives Canada

La nouvelle installation de préservation et l’amélioration des chambres fortes du Centre de préservation actuel sont conformes à nos plans continus visant à réduire l’espace d’entreposage de notre collection et à optimiser l’utilisation de l’espace. Notre précieuse et fragile collection du patrimoine documentaire canadien sera ainsi entreposée en toute sécurité pour les cinq prochains siècles.

En 2011, les 22 installations de notre portefeuille immobilier couvraient 237 000 m2. D’ici 2024, nous aurons regroupé notre collection sur une superficie de 124 000 m2 dans six installations à vocation particulière, réduisant ainsi de presque 50 % l’empreinte de notre espace d’entreposage.

Stratégie pour un gouvernement vert

  • Le projet appuie la Stratégie pour un gouvernement vert et réduira nos émissions de gaz à effet de serre. Il s’agira de la première installation fédérale bâtie selon la norme « carbone net zéro ».
  • Cette norme est respectée grâce à une conception novatrice, à la géothermie et au réseau électrique du Québec, généralement considéré comme étant propre à 99,5 %.
  • L’installation constituera le premier centre d’archives « carbone net zéro » en carbone en Amérique.

Carbone net zéro

La nouvelle installation présentement en construction sera un bâtiment « carbone net zéro ». Selon la Stratégie pour un gouvernement vert, un bâtiment « carbone net zéro » réduit la consommation d’énergie au minimum au moyen de stratégies de conception du bâtiment et de mesures d’efficience rendant avantageuse l’utilisation de carburants qui ne sont pas à base de carbone. Le carbone intrinsèque des matériaux de construction est également limité autant que possible.

Efficacité énergétique

La consommation d’énergie sera réduite au minimum grâce à des gains d’efficacité dans l’enveloppe du bâtiment, l’éclairage et la conception mécanique. Les produits et les biens écologiques non durables (qui répondent aux exigences de BAC en matière de préservation) seront privilégiés pour l’exploitation et l’entretien des deux installations.

Protéger le milieu naturel

Des espèces indigènes tolérantes à la sécheresse seront intégrées à l’aménagement paysager afin de diminuer les besoins en irrigation et de réduire la consommation d’eau à l’extérieur.

De plus, nous collaborons étroitement avec Environnement et Changement climatique Canada pour limiter les répercussions sur toute espèce en péril.

Date de modification :