Rencontre Wallot-Sylvestre : Robert Darnton, Titulaire de la chaire Carl H. Pforzheimer et bibliothécaire en chef émérite des bibliothèques de l’Université Harvard, le mercredi 7 octobre 2015

Rencontre Wallot-Sylvestre
 

Robert Darnton
Robert Darnton

Bibliothèque et Archives Canada présente :

Robert Darnton, Titulaire de la chaire Carl H. Pforzheimer et bibliothécaire en chef émérite des bibliothèques de l’Université Harvard
« Les bibliothèques, les livres et l’avenir numérique » [traduction]

Le mercredi 7 octobre 2015, de 14 h à 16 h
395, rue Wellington,
Ottawa (Ontario)

Le nombre de places est limité. L’inscription est obligatoire.
Veuillez vous inscrire par courriel à BAC.RSVPseminaire-SeminarRSVP.LAC@bac-lac.gc.ca

L’allocution de M. Darnton sera prononcée en anglais avec un service d’interprétation simultanée en français. Une période de questions suivra.

Ceux qui ne pourront être présents pourront suivre les discussions sur Twitter (#RWSS).

Les rencontres Wallot-Sylvestre favorisent les échanges dans des domaines touchant le mandat de notre institution : la bibliothéconomie, les sciences de l’information, de l’archivistique ou de l’histoire, pour n’en nommer que quelques-uns. Les conférenciers invités par BAC appartiennent au milieu universitaire ou aux secteurs public et privé, et ils comptent aussi bien des chercheurs que des praticiens.

Téléchargez l’affiche de l’événement [PDF 795 Ko]

Robert Darnton – notice biographique

Robert Darnton est diplômé de l’Université Harvard (baccalauréat ès arts, 1960), puis de l’Université Oxford (baccalauréat en philosophie, 1962; doctorat en philosophie, 1964) où il a été boursier de la fondation Cecil Rhodes. Il travaille quelque temps comme journaliste au New York Times avant de devenir boursier diplômé auprès de la société des Fellows à Harvard. Il enseigne à Princeton de 1968 à 2007. À la même époque, il reçoit le titre de professeur Carl H. Pforzheimer à l’université et directeur de la bibliothèque universitaire de Harvard jusqu’à son départ à la retraite, plus tôt cette année. Il sera tantôt professeur invité tantôt boursier chargé de cours dans de multiples universités et instituts de hautes études. Parmi ses autres activités, mentionnons les fonctions qu’il assume à titre d’administrateur de la Bibliothèque publique de New York et d’Oxford University Press (USA), en plus des mandats de président de l’American Historical Association et de la Société internationale d’étude du dix-huitième siècle. Entre autres honneurs, citons le prix MacArthur (MacArthur Fellowship) et un prix du National Book Critics Circle. En outre, il a été fait membre de la Légion d’honneur française, il a reçu la Médaille nationale des sciences humaines (National Humanities Medal) décernée par le président Obama en février 2012 et, en 2013, le prix mondial Cino del Duca en sciences humaines remis par l’Institut de France. Il a écrit et édité de nombreux ouvrages, dont L’aventure de l’Encyclopédie : un best-seller au siècle des Lumières (1982), une des premières tentatives visant à conférer à l’histoire des livres (de 1775 à 1800) un champ d’études; Le Grand Massacre des chats : attitudes et croyances dans l’ancienne France (1984), probablement son œuvre la plus populaire, a été traduite en 18 langues; Dernière danse sur le mur : Berlin, 1989–1990 (1992), un récit de la chute du mur de Berlin et de l’effondrement de l’Allemagne de l’Est et Édition et sédition : l’univers de la littérature clandestine au XVIIIe siècle (1991), une étude portant sur le commerce de récits illicites. Ses plus récents écrits sont Apologie du livre : demain, aujourd’hui, hier (2011), Le Diable dans un bénitier : l’art de la calomnie en France, 1650-1800 (2010), L’Affaire des Quatorze : poésie, police et réseaux de communication à Paris au XVIIIe siècle (2014) et De la censure : essai d’histoire comparée (2014).

Date de modification :