Rencontre d’écrivains autochtones

Rencontre d’écrivains autochtones le 28 mars 2018

Le Gouvernement du Canada vous invite cordialement à la deuxième Rencontre d’écrivains autochtones le 28 mars 2018.

Joignez-vous à nous pour une discussion passionnante avec des écrivains autochtones de renom. Les invités auront aussi la possibilité de prendre part à la discussion.

Animée par Jennifer David, la Rencontre mettra en vedette les personnes suivantes :

  • David A. Robertson, Membre de la Nation crie de Norway House
  • Gwen Benaway, poète Anishinaabe et d’orgine Métis
  • Deborah Kigjugalik Webster, Auteur Inuit de Baker Lake
  • Biographie des participants

    Jennifer David : Maîtresse de cérémoni

    Jennifer David est une des partenaires de NVision Insight Group (anciennement appelé Stonecircle Consulting), dont elle est aussi membre du conseil d’administration et experte-conseil principale. Elle travaille dans le domaine de la communication et de l’expertise-conseil autochtones depuis plus de 15 ans. Avant d’être experte-conseil, Jennifer était directrice des communications pour le Réseau de télévision des peuples autochtones, après quoi elle a fondé sa propre entreprise d’experts-conseils en communication. Jennifer est membre de la Première Nation des Cris de Chapleau et est diplômée en journalisme et en littérature anglaise de l’Université Carleton. En tant que communicatrice, rédactrice et facilitatrice qualifiée et expérimentée, Jennifer insuffle énergie et créativité et fait preuve de professionnalisme dans tous ses projets, motivée par son engagement à l’égard de la promotion des collectivités et des cultures autochtones. Elle siège actuellement à titre de membre du conseil de Makonsag, un programme d’aide préscolaire destiné aux Autochtones vivant dans les collectivités urbaines d’Ottawa. Dans son temps libre, elle aime lire de la littérature autochtone et jouer au basketball (pas en même temps, bien sûr).

    David A. Robertson : Représentant des Premières Nations

    David A. Robertson est un écrivain primé. Il a notamment écrit When We Were Alone (gagnant du Prix littéraire du Gouverneur général, gagnant du prix du meilleur livre jeunesse décerné par McNally Robinson, finaliste pour la remise du Prix TD de la littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse), Will I See? (gagnant du prix de design et d’illustration littéraire Manuela Dias dans la catégorie des romans illustrés) et le roman pour jeunes adultes Strangers. Les écrits de David, qui portent sur les peuples autochtones du Canada et sont représentatifs de leurs cultures, de leurs histoires et de leurs collectivités, éduquent et divertissent tout en mettant en évidence bon nombre d’enjeux contemporains. David est membre de la Nation des Cris de Norway House. Il vit à Winnipeg.

    Gwen Benaway : Représentante des Métis

    Gwen Benaway est une femme transgenre et poète anishinaabe d’ascendance métisse. Elle a publié deux recueils de poésie, Ceremonies for the Dead et Passage , et son troisième recueil, Holy Wild, sera publié par BookThug en 2018. Elle est dépeinte comme la descendante spirituelle de Thomson Highway et Anne Sexton. Elle a reçu bon nombre de distinctions et de prix, dont la bourse Dayne Ogilvie, qui est décernée par le Writers' Trust of Canada à un auteur gai émergent ou à une auteure lesbienne émergente dont le travail dénote une qualité exceptionnelle. Sa poésie et ses essais ont été publiés dans des publications et des anthologies nationales, dont le Globe and Mail, le magazine Maclean’s, CBC Arts et de nombreux autres.

    Deborah Kigjugalik Webster : Représentante des Inuit

    Deborah Kigjugalik Webster a grandi à Baker Lake, au Nunavut, où elle adorait en apprendre davantage sur sa culture et son patrimoine à titre d’Inuite. Elle est titulaire d’un diplôme en anthropologie de l’Université Carleton, qui se trouve à Ottawa, en Ontario, et elle est auteure et chercheuse dans le domaine du patrimoine inuit. Deborah est l'auteure de deux livres, Harvaqtuurmiut Heritage: The Heritage of the Inuit of the Lower Kazan River (Artisan Press ltée, 1998) et Akilak’s Adventure (Inhabit Media, 2016). Elle a effectué des présentations à l’occasion du festival de littérature NorthWords de Yellowknife, du festival The Word On The Street de Toronto, du festival International Writers d’Ottawa et du festival Grassroots d’Ottawa. Elle a participé à de nombreuses visites d’auteure dans des bibliothèques de la région d’Ottawa de même que dans des librairies de la bannière Chapters. Deborah vit à Ottawa avec ses deux filles adolescentes et son chien.

Cette rencontre s’inscrit dans la campagne #LecturesAutochtones, qui a pour objectif de favoriser la réconciliation entre Autochtones et non-Autochtones en faisant connaître la littérature autochtone.

La traduction simultanée sera offerte.

Quand? Mercredi 28 mars 2018, de 19 h à 21 h 
Les portes ouvriront à 18 h 30 et un léger goûter sera servi.

Où? 395, rue Wellington, Ottawa (Ontario), Salle Pellan, 2e étage

Le nombre de places étant limité, veuillez-vous inscrire au plus tard le 26 mars.

Téléchargez l'affiche de l'évenement (PDF 226 Ko)

Pour en savoir plus sur cette activité, envoyez un courriel à bac.invitation.lac@bac-lac.gc.ca

Date de modification :