15e anniversaire d’Un visage, un nom : Faire revivre l’histoire des Inuits, de la Nation métisse et des Premières Nations, une image à la fois

Bibliothèque et Archives Canada, en collaboration avec l'Université Carleton, a l'honneur d'accueillir des membres des communautés inuites, de la Nation métisse et des Premières Nations pour souligner les 15 ans du projet Un visage, un nom. Pour l'occasion, nous vous invitons à assister à l'un des ateliers gratuits présentés du mercredi 1er mars au vendredi 3 mars. Ensemble, nous ferons un bilan des quinze dernières années et nous parlerons de la participation des communautés autochtones et de l'avenir du projet.

Un visage, un nom : Pour renouer avec le passé

Avant le lancement d'Un visage, un nom, en 2002, les Autochtones apparaissant sur la majorité des photos d'archives fédérales n'étaient pas identifiés. Le projet Un visage, un nom veut remédier à la situation : il offre aux communautés inuites, aux Premières Nations et à la Nation métisse un espace virtuel où elles peuvent voir des photos d'archives et aider à y identifier des personnes et des lieux, tout en renouant avec leur histoire et en partageant les souvenirs rattachés à ces photos. Un visage, un nom veut aussi aider les jeunes Autochtones à mieux comprendre leur passé pour s'en inspirer et reprendre prise sur leur propre vie. Depuis les débuts du projet, plusieurs participants ont pu retrouver des être chers; certains se sont même reconnus sur des photos!

C'est le cas de Mona Tigitkok, de Kugluktuk, au Nunavut, qui s'est revue jeune femme sur une photo prise près de 60 ans plus tôt. Photo gracieusement offerte par la Société patrimoniale Kitikmeot. Photographe : Richard Harrington (PA-146315)

En septembre 2014, Ashevak Geetah (à gauche) et sa fille Eva (à droite) ont renoué avec Eetooloopak, leur père et grand-père, après avoir vu cette photo de lui prise en mars 1956 à Iqaluit, au Nunavut. Photo avec l'autorisation de Sheila Pokiak Lumsden. Photographe : Gar Lunney (PA-180267)

Bien sûr, Un visage, un nom a évolué au fil des 15 dernières années. Mais le projet demeure fidèle à son mandat d'origine : faire participer les communautés autochtones; faire connaître les collections de photos et les rendre accessibles; recueillir le nom de visages jusqu'alors restés anonymes; et archiver ces informations qui, sans l'aide des communautés, resteraient ignorées des générations actuelles et futures.

Joignez-vous à nous, aux membres des communautés autochtones et aux chercheurs pour ce grand événement!

Inscrivez-vous 

Agenda [PDF 375 Ko]

Biographies des conférenciers et des modérateurs

Promouvoir le projet Un visage, un nom et en apprendre advantage

Date de modification :