Biographies des conférenciers : Sommet sur la valeur des bibliothèques, archives et musées

 

Karen Bachmann

Directrice, Musée de Timmins– Centre national d'exposition et vice-présidente de l'Association des musées canadiens

 
 

Karen Bachmann est directrice et conservatrice du Musée de Timmins – Centre national d'exposition, où elle travaille depuis plus de 30 ans.

À titre bénévole, elle fut vice-présidente de l'Association des musées canadiens et a œuvré pendant plus de 15 ans au sein de l'Association des musées de l'Ontario, qu'elle a présidée en 1996. Elle a aussi fait partie du comité des prix de l'Association des musées canadiens.

Mme Bachmann fut membre du comité ontarien Canada en fête durant plus de 18 ans. Elle a également siégé aux conseils d'administration de Centraide de Porcupine, de l'Association des musées Cochrane Temiskaming, d'Arts et Culture Timmins, du Partenariat d'immigration local de Timmins et, plus récemment, de l'Orchestre symphonique de Timmins. Elle a aussi présidé le comité d'histoire pour les festivités du centenaire de la ville de Timmins.

Mme Bachmann est l'auteure de trois ouvrages sur l'histoire de Porcupine Camp et elle tient actuellement une chronique hebdomadaire sur l'histoire et le patrimoine dans The Daily Press (Timmins).

 

Guy Berthiaume

Bibliothécaire et archiviste du Canada, Bibliothèque et Archives Canada

 
 

Guy Berthiaume est bibliothécaire et archiviste du Canada depuis le 23 juin 2014. Avant son arrivée à Bibliothèque et Archives Canada, monsieur Berthiaume a été président-directeur général de Bibliothèque et Archives nationales du Québec de 2009 à 2014, après avoir fait carrière dans le monde universitaire pendant plus de 30 ans.

En plus d'avoir été professeur d'histoire ancienne à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), il a œuvré dans les domaines de l'administration de la recherche et du développement universitaire. Il a notamment été vice-recteur au développement et aux relations publiques à l'Université de Montréal et vice-recteur à la recherche et à la création à l'UQAM.

 

Donna Bourne-Tyson

Bibliothécaire en chef de l'Université Dalhousie

 
 

Donna Bourne-Tyson est la bibliothécaire en chef de l'Université Dalhousie; elle est responsable de cinq bibliothèques, deux centres d'apprentissage et 120 employés. Ses champs d'intérêt comprennent la recherche numérique, la gestion des données de recherche, la publication en libre accès et l'impact de la technologie sur l'accès équitable, la lecture et l'apprentissage. Madame Bourne-Tyson est vice-présidente et présidente élue de l'Association des bibliothèques de recherche du Canada, vice-présidente du Conseil des bibliothèques universitaires de l'Atlantique et coprésidente du conseil d'administration provisoire de la Fédération canadienne des associations de bibliothèques. Elle a été vice-présidente et présidente du comité exécutif du Réseau canadien de documentation pour la recherche et présidente du conseil d'administration de Novanet. Elle est aussi une membre active de nombreuses associations de bibliothèques.

 

Vickery Bowles

Bibliothécaire, Bibliothèque publique de Toronto 

 
 

Vickery Bowles est la bibliothécaire de la ville à la Bibliothèque publique de Toronto, l'une bibliothèques publiques les plus importantes et les plus achalandées au monde. La bibliothécaire a l'intime conviction que les bibliothèques publiques font une énorme différence dans la vie des gens, des collectivités et des villes.

Mme Bowles a occupé différents postes-cadres et agi comme chef de file dans le domaine de l'élaboration de services, notamment en concevant, pour les diverses collectivités de Toronto qui ont des besoins importants, des solutions chapeautées par les bibliothèques en appui au renforcement des capacités, à l'engagement communautaire et aux services d'établissement. Elle s'emploie actuellement à mettre en œuvre un nouveau plan stratégique et les nombreuses possibilités pour faire progresser les stratégies numériques de la Bibliothèque publique de Toronto de manière à soutenir les modèles de services émergents, la mobilité, le cyberapprentissage et l'innovation.

Mme Bowles est membre du conseil d'administration de l'Urban Libraries Council basé aux États-Unis, du Conseil des bibliothèques urbaines du Canada et de la Fédération des bibliothèques publiques de l'Ontario. Membre du Comité permanent des services de bibliothèque aux populations multiculturelles de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques, elle est aussi vice-présidente de Canadiana.org.

Résumé de l'atelier 3 - Mesure de la valeur des BAM au Canada

 

Simon Brault

Direction générale du Conseil des arts du Canada

 
 

Simon Brault assume la direction générale du Conseil des arts du Canada pour un mandat de cinq ans, depuis le 26 juin 2014. Simon Brault a accédé au poste de directeur et chef de la direction avec une grande connaissance du Conseil, puisqu'il a occupé le poste de vice-président du conseil d'administration de 2004 à 2014.

Actif au sein du milieu culturel depuis plus de 30 ans, Simon Brault a mené plusieurs projets d'envergure. En octobre 2016, il a été nommé au conseil d'administration de la Fédération internationale des conseils des arts et des agences culturelles (FICCAC-IFACCA anglais seulement). Directeur administratif puis directeur général de l'École nationale de théâtre du Canada, il a notamment coordonné l'ambitieux projet de restauration du Monument-National.

En plus d'occuper des postes clés au sein d'organismes nationaux, il a participé activement à d'importantes initiatives, notamment au Forum d'action des milieux culturels de la Métropole, au comité d'orientation du Chantier de l'économie sociale, au Sommet de Montréal, au Rendez-vous novembre 2007 Montréal Métropole culturelle et à l'initiative de l'Agenda 21C de la culture au Québec. Instigateur des Journées de la culture, il a aussi été membre fondateur de Culture Montréal et président élu de l'organisme de 2002 à 2014.

Conférencier recherché, Simon Brault a prononcé de nombreux discours portant sur les contributions économiques et sociales des arts et de la culture sur plusieurs tribunes nationales et internationales.

Résumé du discours principal : Simon Brault

 

Eric Sze-Lang Chan

Artisan numérique (connu sous le nom d'artiste eepmon)

 
 

Eric Chan, connu sous le nom d'artiste eepmon, est un artisan numérique dont les œuvres se situent au carrefour du code informatique et du dessin. Ses créations multidisciplinaires allient design numérique et œuvres faites à la main.

eepmon a vu Internet transformer diverses industries du monde, y compris les arts. C'est ce qui l'a inspiré à devenir artiste à l'ère numérique. « La technologie ouvre de nouvelles perspectives aux innovateurs et aux artistes, qui peuvent expérimenter et créer de nouveaux moyens d'expression. » Il considère l'ordinateur comme un outil d'artiste, au même titre que le pinceau. Ses graphiques numériques, avec leur densité, leur dynamisme et leur beauté caractéristiques, ont attiré des clients comme Marvel, Canada Goose et Microsoft Xbox.

Il a participé à des expositions organisées par Bibliothèque et Archives Canada, le musée Design Exchange, TEDx Toronto, HPGRP Gallery New York et la Galerie d'art d'Ottawa. Il a aussi publié des œuvres dans plusieurs revues, comme GQ magazine France, Highsnobiety, Selectism, JAY-Z's Life+Times, Computer Arts et Applied Arts.

Il fut admis dans des résidences d'artiste à l'École d'arts visuels de New York et au Banff Centre. Il a reçu le Cosentino People's Choice, remis à un artiste émergent par le musée Design Exchange, ainsi qu'un prix soulignant les réalisations des jeunes diplômés de l'Université Carleton. La Banque d'œuvres d'art du Conseil des Arts du Canada a fait l'acquisition d'une de ses œuvres.

Ancien professeur de design, il est actuellement artiste numérique résident au Centre d'innovation et de recherche appliquée du Collège Algonquin à Ottawa, au Canada.

Pour en savoir plus, consultez: http://eepmon.com/ (anglais seulement).

Résumé de l'atelier 1 - Créer de la valeur grâce à des partenariats non traditionnels

 

Marie Chapman

Présidente-directrice générale, Musée canadien de l'immigration du Quai 21 

 
 

Marie Chapman amorce sa carrière dans le domaine des campagnes de financement en 1991, à l'Université Mount Allison, son alma mater. Depuis, elle a travaillé pour l'Université Dalhousie et la Fondation IWK. En 1998, elle devient directrice du marketing et du développement du Quai 21, à l'époque où une campagne de neuf millions de dollars est lancée afin d'inaugurer le Musée canadien de l'immigration. Elle retourne au Quai 21 en 2003 en tant que chef de l'exploitation et directrice du marketing, des ventes et du développement. Elle y est responsable des produits d'exploitation de l'entreprise, dont la collecte de fonds, les locations, le marketing et les ventes de la boutique de cadeaux. En 2011, un an après que le Quai 21 ait reçu le titre de société d'État fédérale et soit devenu le Musée canadien de l'immigration du Quai 21, Mme Chapman est nommée à son poste actuel de présidente-directrice générale.

Mme Chapman est une membre active de l'Association of Fundraising Professionals de la Nouvelle-Écosse et de sa prédécesseure, la Society of Fundraising Executives. Elle y a rempli les fonctions de présidente du conseil d'administration et de présidente du comité des distinctions en plus de présider la conférence annuelle sur la philanthropie à deux reprises. Elle est actuellement présidente des programmes et des activités de sensibilisation de l'International Women's Forum – section de l'Atlantique. Elle a donné plusieurs cours sur les campagnes de financement au Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse. 

En juin 2007, Mme Chapman a été nommée professionnelle exceptionnelle du financement par la section de l'Atlantique de l'Association of Fundraising Professionals. Elle est également titulaire d'une Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

Résumé de l'atelier 1 - Créer de la valeur grâce à l'innovation et à des partenariats non traditionnels

 

Victoria Dickenson

Consultante et chercheuse indépendante

 
 

Victoria Dickenson est une consultante et chercheuse indépendante qui possède plus de 30 ans d'expérience dans des fonctions de haut niveau au sein de musées et d'institutions culturelles, ce qui lui confère une grande compréhension des enjeux liés à la culture et au patrimoine. Éminente historienne, elle enseigne et publie dans les domaines de la culture matérielle, de l'histoire de l'environnement, des études muséales et de la géographie culturelle.

Le travail de Mme Dickenson auprès des musées a porté tant sur les collections que sur la recherche et la programmation publique. Elle a notamment collaboré à la préparation d'expositions et d'activités d'interprétation au sein de la communauté muséale et dans le secteur privé.

Chef de file reconnue dans l'utilisation des technologies de l'information en contexte muséal, Mme Dickenson s'intéresse particulièrement aux applications inclusives. Ses travaux portent sur le lien entre les musées et les communautés, notamment dans les domaines du savoir traditionnel, de la diversité et de la mondialisation.

En 2003, nommée par l'Association des musées canadiens, Mme Dickenson a reçu la Médaille d'or du jubilé de la reine en reconnaissance de ses importantes contributions à la communauté des musées au Canada. Deux ans plus tard, en 2005, l'Association lui a décerné le titre de « Fellow ». Membre du comité consultatif sur les acquisitions de Bibliothèque et Archives Canada, Mme Dickenson siège également au comité de rédaction du Museum Management and Curatorship.

Résumé de l'atelier 1 - Créer de la valeur grâce à l'innovation et à des partenariats non traditionnels

 

Graham Flack

Sous-ministre, Patrimoine canadien

 
 

Graham Flack est devenu sous-ministre du Patrimoine canadien en juillet 2014, faisant un retour au ministère où il avait commencé en tant qu'étudiant d'été.

En 1995, Graham s'est joint au Bureau du Conseil privé où il a travaillé sur la campagne référendaire, le Renvoi sur la sécession du Québec et la Loi sur la clarté et où il est devenu directeur des affaires stratégiques et juridiques. Après les événements du 11 septembre 2001, il a occupé le poste de directeur des opérations responsable de l'élaboration et de la mise en œuvre de la Déclaration sur la frontière intelligente Canada É.-U et de son Plan d'action. Il a aussi dirigé l'équipe qui a élaboré la politique canadienne de sécurité nationale intitulée « Protéger une société ouverte ».

De 2010 à 2013, il a occupé les postes de sous-ministre délégué puis de sous-ministre par intérim à Sécurité publique Canada, dont le mandat consiste à bâtir un Canada sécuritaire et résilient en gérant les risques comme les catastrophes naturelles, la criminalité et le terrorisme.

En 2013 et 2014, Graham était sous-secrétaire du Cabinet (Planification et consultations et Affaires intergouvernementales) au Bureau du Conseil privé.

Graham est le président fondateur du Comité des sous-ministres sur l'innovation en politiques. Il est aussi le sous-ministre champion du Réseau des jeunes fonctionnaires fédéraux et de l'Université Dalhousie.

Il a élaboré et coordonné un programme pangouvernemental de recrutement qui a attiré, au cours de 14 dernières années, des centaines de Canadiens exceptionnels à la fonction publique fédérale, et est récipiendaire du Prix d'excellence de la fonction publique.

Graham est titulaire de diplômes en sciences politiques et en économie de l'Université Dalhousie et de l'Université d'Oxford où il était un boursier Rhodes. Il a été auxiliaire juridique à la Cour suprême du Canada et détient un baccalauréat en droit de l'Université Dalhousie et une maîtrise en droit de l'Université Harvard.

 

Paul Gilbert

Président, Calliope Consulting Inc. et ancien directeur général de la Bateman Foundation 

 
 

Paul Gilbert est président de Calliope Consulting Inc., une entreprise familiale d'experts-conseils. Spécialiste en stratégie de la marque depuis plus de 40 ans, il conseille des organismes dans divers secteurs d'activités.

M. Gilbert a été directeur général de la Bateman Foundation, à Victoria, de 2010 à 2015. Il a créé la fondation pour son professeur d'arts alors qu'il était enfant — Robert Bateman — en amassant des fonds et en érigeant le centre Robert Bateman à Victoria (Colombie-Britannique). M. Gilbert a occupé brièvement le poste de directeur par intérim, Marketing, au Musée des beaux-arts de l'Ontario après les rénovations de l'architecte Frank Gehry.

Il a assumé la fonction de premier dirigeant de Thruyou.com, une jeune entreprise philanthropique branchée sur le numérique qui est devenue par la suite Benevity — un des programmes de collectes de dons auprès d'employés basés sur le Web parmi les plus imposants au monde. De 2003 à 2007, M. Gilbert a dirigé le changement de marque à Aéroplan, et est devenu le premier vice-président, Marketing de l'entreprise. Avant son passage à Aéroplan, il a été propriétaire exploitant d'une série d'agences de création à Ottawa, à Toronto et dans le Canada atlantique; parmi sa clientèle variée, il comptait Bell, Canadian Stage Company, McCain Foods, Mitel, Molson, le Centre national des Arts, Rogers, Sun Life, Tourisme Nouveau-Brunswick et la Banque TD.

Au fil des ans, plus de 36 organismes culturels ont profité de son apport bénévole, notamment le Theatre of Early Music, le Theatre Passe Muraille, Tarragon, le Ballet national du Canada, le ballet de Kirov, le festival de théâtre de l'Atlantique et, tout récemment, l'Institut des musées nationaux du Rwanda. M. Gilbert a assumé différentes fonctions au centre des arts Agnes Etherington et à la galerie d'art Owens. Il a été responsable de la conception au centre d'interprétation de la nature du Cap Jourimain, au Nouveau-Brunswick. M. Gilbert est titulaire d'un baccalauréat avec spécialisation en beaux-arts de l'Université Mount Allison.

Résumé de l'atelier 3 - Mesure de la valeur des BAM au Canada

 
 

Sébastien Goupil

Secrétaire général, Commission canadienne pour l'UNESCO 

 
 

Avant de se joindre à la Commission canadienne pour l'UNESCO, Sébastien a travaillé pendant 12 ans pour la fonction publique fédérale, notamment comme leader dans le développement des politiques. Il a aussi passé deux années à l'extérieur du fédéral, y compris à titre de Conseiller principal du Président-Directeur général de l'Hôpital Montfort. Son poste le plus récent était celui de Secrétaire général par intérim et Chef de cabinet du Bibliothécaire et archiviste du Canada à Bibliothèque et Archives Canada.

Entre 2010 et 2014, Sébastien a été le premier homme à siéger au comité exécutif de Condition féminine Canada, entre autres à titre de Directeur général, Politiques et Relations extérieures. Dans ce rôle, il a dirigé le développement des politiques, de la recherche, des affaires intergouvernementales et des relations internationales. Il était aussi responsable de la mise en œuvre pangouvernementale de l'analyse comparative entre les sexes, l'approche du Canada pour promouvoir l'égalité des sexes. 

Auparavant, Sébastien a travaillé au Bureau des Affaires du portefeuille du ministère de Patrimoine canadien, notamment en tant que Directeur des politiques et de la gouvernance, où il a fourni des conseils sur les questions relatives à l'un des plus importants portefeuilles composé d'organisations culturelles fonctionnant sans lien de dépendance avec le gouvernement. Durant son mandat, il s'est notamment concentré sur la viabilité à long terme des institutions culturelles nationales, en particulier les musées nationaux du Canada.

Sébastien est titulaire d'un baccalauréat et d'une maîtrise en histoire de l'Université du Québec à Montréal. Sa spécialisation est l'histoire de la Grèce ancienne et de l'Antiquité. Il est marié et a deux filles.

 

Charlotte Gray

Auteure, historienne et biographe

 
 

Charlotte Gray est l'une des historiennes et biographes canadiennes les plus connues. Elle est l'auteure de dix œuvres non romanesques largement acclamées. Son plus récent titre, The Promise of Canada: 150 Years—People and Ideas That Have Shaped Our Country, est un véritable succès de librairie. Elle a aussi publié The Massey Murder, un ouvrage primé mis en nomination pour la plupart des grands prix littéraires canadiens attribués à des œuvres non romanesques.

Reluctant Genius: Alexander Graham Bell and the Passion for Invention, un autre de ses succès de librairie pour lequel elle a aussi reçu un prix littéraire, fait actuellement l'objet d'une adaptation sous forme de minisérie pour la télévision. Quant à la minisérie Klondike, diffusée sur Discovery Channel au Canada et aux États-Unis en janvier 2014, elle est inspirée de son livre Gold Diggers: Striking It Rich in the Klondike, paru en 2010 et lui aussi récompensé.

Madame Gray est née à Sheffield, au Royaume-Uni. Elle a étudié à l'Université d'Oxford et au London School of Economics. Elle a été tour à tour commentatrice politique, critique littéraire et chroniqueuse, avant d'écrire des biographies et des ouvrages d'histoire populaire. Professeure auxiliaire de recherche à l'Université Carleton à Ottawa, elle détient cinq doctorats honorifiques et est membre de l'Ordre du Canada et de la Société royale du Canada. Madame Gray est régulièrement invitée à des émissions de radio et de télévision. Mère de trois fils, elle vit à Ottawa avec son mari, George Anderson.

 

Chris Kitzan

Directeur général du Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

 
 

Le directeur général du Musée de l'aviation et de l'espace du Canada, Chris Kitzan, a acquis une vaste expérience des politiques et des programmes au sein de la fonction publique, plus récemment en tant que chef de cabinet à Bibliothèque et Archives Canada. Il a consacré la majorité de sa carrière à concevoir des programmes, des expositions et des publications pour le compte d'organismes culturels comme le Musée canadien des civilisations (devenu le Musée canadien de l'histoire) et le Diefenbaker Canada Centre.

 

Derek Kwan

Acteur, cinéaste

 
 

Derek Kwan est un acteur, un créateur et un gastronome de Vancouver (Colombie-Britannique). Titulaire d'un baccalauréat en communications et en marketing de l'Université du Nevada, à Las Vegas, il a, depuis l'obtention de son diplôme, suivi un parcours empreint de créativité. Il a réalisé son film documentaire Taste of Identity grâce aux ressources disponibles à l'Inspiration Lab de la bibliothèque publique de Vancouver. Taste of Identity a remporté le titre de meilleur court métrage documentaire canadien lors du Canada Shorts Film Festival de 2015. Le film a également été retenu en sélection officielle dans le cadre de l'Asian Film Festival de Vancouver de 2015, en plus d'être en nomination pour le meilleur court métrage canadien. Fort du succès remporté par son film, M. Kwan a figuré parmi les 15 cinéastes du Canada à être invités à l'atelier de développement de contenus de la CBC pour les créateurs issus de la diversité, en septembre dernier. Ses projets en cours tournent tous autour de la création : que ce soit son film documentaire traitant d'une brasserie de saké vieille de 211 ans installée dans une région rurale du Japon, ses chroniques sur les voyages gastronomiques diffusées sur YouTube ou encore sa pièce, réalisée en collaboration avec CBC Arts, qui sera bientôt à l'affiche.
www.derek-kwan.com

Résumé de l'atelier 1 - Créer de la valeur grâce à des partenariats non traditionnels

 

Patrice Landry

Agent du soutien à la direction, Bibliothèque nationale suisse

 
 

Patrice Landry est un Canadien employé à la Bibliothèque nationale suisse depuis 1996, où il est actuellement agent du soutien à la direction. Il est principalement responsable des statistiques, de l'évaluation et des normes. Il est l'actuel président du Comité national INB NK de l'Association Suisse de Normalisation 104 ISO TC 46. Il était le chef du service du catalogage matière entre 1996-2012.

Avant de déménager en Suisse, Patrice Landry a occupé divers postes de direction à Bibliothèque et Archives Canada et à l'Institut canadien de microreproductions historiques (ICMH).

Patrice Landry a représenté la Bibliothèque nationale suisse à IFLA depuis 1998, et a notamment été président du Comité sur les normes (2011-2015) et membre du Conseil d'administration d'IFLA (2007-2011). Il a publié et présenté dans les domaines de l'indexation matière, de l'accès sujet multilingue, de la valeur des bibliothèques ainsi que dans le domaine des normes. Il concentre actuellement ses recherches dans les domaines de l'évaluation et de la valeur des bibliothèques. Il est titulaire de maîtrises de l'Université McGill et de l'Université d'Ottawa et est actuellement candidat au doctorat à l'Université Robert Gordon (RGU) à Aberdeen, en Écosse.

Résumé de l'atelier interactif : Mise en contexte

 

Donna Livingstone

Présidente et chef de la direction, Musée Glenbow 

 
 

Donna Livingstone est présidente-directrice générale du Musée Glenbow depuis le 8 mai 2013. Elle jouit d'une impressionnante feuille de route en tant que responsable du changement dans diverses organisations artistiques et culturelles de l'Ouest canadien. Bien connue à Calgary, elle possède des connaissances approfondies sur le Musée Glenbow, où elle a été vice-présidente des programmes et des expositions dans les années 1990, et où elle a présidé le comité sur les collections et l'accès en tant que membre du conseil d'administration.

Avant d'occuper ses fonctions actuelles, Mme Livingstone a été directrice des programmes culturels et communautaires à l'Université de Calgary. Elle s'est penchée sur les façons de mobiliser le campus et les communautés de Calgary grâce à des programmes mettant en valeur les ressources de la nouvelle bibliothèque numérique de la famille Taylor, les galeries d'art Nickle et les collections de la Division des bibliothèques et des ressources culturelles.

Auparavant, Mme Livingstone avait dirigé les Presses de l'Université de Calgary dès 2008. Les Presses avaient alors adopté une nouvelle vision axée sur deux volets : changer les choses et faire réfléchir (Making a difference. Making you think.) Elles jouent aujourd'hui un rôle prépondérant dans l'édition en libre accès. En 2012, toujours sous la gouverne de Mme Livingstone, les Presses de l'Université de Calgary ont été nommées éditeur de l'année en Alberta. La même année, Mme Livingstone a été nommée présidente de la Book Publishers' Association of Alberta.

Résumé du discours principal : Donna Livingstone

 

John McAvity

Directeur général, Association des musées canadiens

 
 

John G. McAvity est directeur général de l'Association des musées canadiens depuis 1981. Né à Saint John, il est titulaire d'un diplôme décerné par l'Université du Nouveau-Brunswick et Cadre d'association émérite. En février 2016, il est nommé par le gouverneur général membre de l'Ordre du Canada en raison de ses contributions visant à préserver le patrimoine culturel du Canada. En 2007, M. McAvity reçoit un doctorat honorifique en lettres de l'Université du Nouveau-Brunswick. De plus, il est titulaire de la Médaille du jubilé d'or et du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II et, en octobre 2016, il devient membre de la Société géographique royale du Canada.

Jouissant d'une longue feuille de route dans le secteur du patrimoine, il a notamment œuvré au Village historique de Kings Landing, au Musée du Nouveau-Brunswick, à l'Inventaire des bâtiments historiques du Canada et à l'Association des musées de l'Ontario, en plus d'être un membre fondateur de l'Association Musées Nouveau-Brunswick. Actif au sein du Conseil international des musées, il siège également au Forum des partenaires national de Bibliothèque et Archives Canada. Il adore jardiner, collectionner des œuvres d'art canadien et des antiquités hétéroclites, telles que des bornes d'incendie et de la quincaillerie. Il vit dans une maison classée historique à Ottawa et il en possède une autre à Rothesay (Nouveau-Brunswick).

 

Danielle McDonald

Directrice générale, Bibliothèque publique d'Ottawa

 
 

En sa qualité de directrice générale de la Bibliothèque publique d'Ottawa (BPO), Danielle McDonald fournit un leadership et une orientation stratégiques quant à l'administration des secteurs, des programmes et des services de la BPO conformément aux politiques et aux plans établis par le conseil d'administration. Dans le cadre de son mandat de directrice générale, elle est membre du Comité de la haute direction de la Ville d'Ottawa et du comité de sélection de l'Ordre d'Ottawa, en plus de représenter la BPO au sein de différents comités de l'industrie, y compris le Conseil des bibliothèques urbaines du Canada, l'Urban Libraries Council et l'organisme Chief Executives of Large Public Libraries of Ontario.

Depuis son entrée en fonction à la BPO en janvier 2009, Mme McDonald a piloté d'importants dossiers de planification et d'aménagement de bibliothèque, notamment des travaux de rénovation et la construction de nouvelles succursales d'une valeur de 5,75 millions de dollars; les services aux entreprises, alors qu'elle était responsable des budgets, des finances et de la gestion des risques pour le compte de la BPO; les services au public dans 18 succursales de la BPO, dont toutes celles qui sont vouées aux communautés rurales d'Ottawa.

Mme McDonald est titulaire d'une maîtrise en administration publique de l'Université Carleton et d'un baccalauréat en études environnementales avec distinction, en urbanisme et en aménagement régional de l'Université de Waterloo. À sa scolarité s'ajoutent plus de 25 ans d'expérience en gestion, entre autres, en planification stratégique, en gestion financière, en ressources humaines et en technologie à la Ville d'Ottawa et à la BPO.

Au service de plus de 900 000 résidants, la BPO contribue à ériger une collectivité robuste, dynamique et durable en soutenant la littératie et l'éducation permanente, en suscitant l'inspiration et l'intérêt et en reliant les gens entre eux et avec le monde entier.

 

Robert McIntosh

Directeur général des Documents gouvernementaux à Bibliothèque et Archives Canada

 
 

Robert McIntosh est directeur général des Documents gouvernementaux à Bibliothèque et Archives Canada (BAC) depuis avril 2016. Auparavant, il a occupé divers postes à BAC, dans les services de l'acquisition de documents privés, de la conservation, de la préservation de la collection et des services au public. Il a amorcé sa carrière à BAC en 1992 en tant qu'archiviste responsable des documents militaires.

Auteur prolifique, il a écrit nombre d'ouvrages dans les domaines de l'archivistique et de l'histoire. En 1999, son article intitulé « The Great War, Archives and Modern Memory » a remporté le Prix W. Kaye Lamb. Son livre Boys in the Pits: Child Labour in Coal Mines a été publié par McGill–Queen's University Press en 2000. De 2004 à 2007, il a assumé les fonctions de rédacteur en chef d'Archivaria : la revue de l'Association canadienne des archivistes. Pendant son mandat, il a supervisé l'inauguration de la version électronique de la revue.

Avant son arrivée à BAC, il a fréquenté les universités de l'Alberta, de Strasbourg, de Carleton et d'Ottawa

 

Mark O'Neill

Président-directeur général de la société d'État

 
 

Mark O'Neill est président-directeur général de la société d'État qui gère le Musée canadien de l'histoire et le Musée canadien de la guerre, deux musées nationaux voués au patrimoine historique et militaire. La société gère également le Musée canadien des enfants, le Musée virtuel de la Nouvelle-France et le Musée virtuel du Canada.

Depuis sa nomination au poste de président-directeur général de la Société du Musée canadien des civilisations, M. O'Neill dirige ces musées auxquels il a donné une nouvelle orientation : raconter toute l'histoire du Canada et de sa population, des temps anciens à aujourd'hui.

Natif de Toronto, M. O'Neill a grandi à Ottawa, où il a étudié les sciences politiques et les études canadiennes à l'Université Carleton. En 2013, le maire d'Ottawa lui a décerné le Prix de bâtisseur de la Ville en reconnaissance de son engagement bénévole. Cet honneur souligne les services exceptionnels rendus par M. O'Neill à sa collectivité, notamment son travail de sensibilisation ayant conduit à la mise en place de la ligne d'urgence 911, de services paramédicaux avancés et d'une formation obligatoire en réanimation cardiorespiratoire dans les écoles.

Résumé de l'atelier interactif : Mise en contexte

 

John Roberts

Chef de la protection des renseignements personnels et archiviste de l'Ontario 

 

John Roberts est directeur général de la protection de la vie privée et archiviste de l'Ontario, au sein du ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs, depuis septembre 2015.

Il compte plus de 25 ans d'expérience, surtout accumulés aux Archives de Nouvelle-Zélande, dans une gamme de domaines : opérations, politiques, haute direction, gestion de l'information gouvernementale et initiatives pour un cybergouvernement.

Ses connaissances approfondies en gestion de l'information et en protection de la vie privée ont contribué à ses nombreuses réalisations. Il a notamment dirigé la conception de politiques et l'application de nouvelles lois sur la tenue de documents publics en Nouvelle-Zélande; soutenu l'intégration des Archives de Nouvelle-Zélande avec la Bibliothèque nationale et le ministère de l'Intérieur du pays; et géré la mobilisation stratégique de sociétés d'État néo-zélandaises pour qu'elles collaborent avec les dirigeants principaux de l'information et de la protection de la vie privée du gouvernement.
Pendant sa maîtrise en allemand médiéval à l'Université Victoria, à Wellington, il effectue un stage aux Archives de Nouvelle-Zélande. Il se passionne alors pour les archives et la tenue de documents, ainsi que pour l'amélioration de la fonction publique grâce à une gestion de l'information axée sur les clients.

M. Roberts a également occupé des postes de direction dans plusieurs associations professionnelles. En plus de participer à des projets internationaux, cet auteur prolifique a donné de nombreuses conférences en Nouvelle-Zélande et ailleurs. Il possède une maîtrise ès arts de l'Université Victoria et une maîtrise en gestion et systèmes de l'information de l'Université Monash, en Australie.

Résumé de l'atelier 3 - Mesure de la valeur des BAM au Canada

 

Maureen Sawa

Présidente-directrice générale, bibliothèque publique du Grand Victoria

 
 

Maureen Sawa est présidente-directrice générale de la bibliothèque publique du Grand Victoria depuis 2010. Auparavant, cette bibliothécaire primée a occupé pendant huit ans le poste de directrice des services au public à la bibliothèque publique de Hamilton, où elle a élaboré et mis en œuvre un projet majeur : la rénovation de la bibliothèque centrale, un partenariat novateur réalisé avec le marché fermier de Hamilton. 

Mme Sawa a entrepris sa carrière de bibliothécaire dans sa ville natale de Kitchener, en Ontario. En 1999, elle a obtenu une maîtrise en sciences de l'information à l'Université de Toronto. Ardente défenseure du rôle des bibliothèques publiques dans le développement des communautés, elle est reconnue pour son approche collaborative et novatrice envers la bibliothéconomie, ainsi que pour ses travaux d'avant-garde en matière de partenariats intersectoriels.

Ancienne bibliothécaire en littérature jeunesse, Mme Sawa a en outre écrit deux livres pour enfants acclamés par la critique : The Library Book (traduit en espagnol, en japonais et en coréen) et Car Smarts, qu'elle a corédigé avec Phil Edmonston, auteur des célèbres guides Lemonaid Car Guide. Elle a participé à de multiples conférences, forums et activités axés sur le leadership au Canada, en plus d'être présentatrice vedette à l'événement TEDxMileZero à Victoria. Auteure d'articles sur les partenariats et les programmes de bibliothèque, elle est bien connue pour ses présentations intitulées 12 Habits of Highly Successful Librarians (les 12 secrets du succès pour les bibliothécaires).

En 2015, Mme Sawa a été récipiendaire d'un prestigieux prix de leadership remis par la Ville de Victoria. La même année, Centraide Canada lui a décerné un prix soulignant ses efforts de collaboration ayant mené à la mise en place d'une centaine de partenariats communautaires avec la bibliothèque publique du Grand Victoria.

Résumé de l'atelier 1 - Créer de la valeur grâce à l'innovation et à des partenariats non traditionnels

 

Paul Takala

Bibliothécaire en chef et président-directeur général de la bibliothèque publique de Hamilton

 
 

Paul Takala est bibliothécaire en chef et président-directeur général de la bibliothèque publique de Hamilton depuis 2012. Auparavant, il y a occupé plusieurs postes de cadre dans le domaine de la technologie. M. Takala obtient une maîtrise en bibliothéconomie de l'Université de Toronto en 1994. Avant son arrivée à la bibliothèque publique de Hamilton, il travaille à la bibliothèque publique de New York. En 2006, il est nommé bibliothécaire de l'année dans le secteur public de la province de l'Ontario. M. Takala est président du Conseil des bibliothèques urbaines du Canada et coprésident de la Fédération canadienne des associations de bibliothèques. Membre actif du Club Rotary de Hamilton, on lui a décerné, en 2015, le prix Paul Harris. 

 

Andrew Tessler

Directeur associé, Oxford Economics 

 
 

Andrew Tessler, qui possède une double nationalité accordée par l'Australie et le Royaume-Uni (R.‑U.), se joint à Oxford Economics (R.-U.) en juillet 2007, puis à Oxford Economics (Australie) en juillet 2015. Il possède quelque 19 années d'expérience en tant qu'économiste, dont quatre auprès du ministère du Trésor de la Nouvelle-Galles-du-Sud et sept au sein de Booz & Co., Australie (maintenant PwC Strategy&). Les travaux de M. Tessler ont couvert une variété de secteurs, dont les arts, l'environnement, l'application de la loi, le transport et la santé. Entre autres réalisations, mentionnons des évaluations de la valeur économique, des assertions relatives à la valeur, des études sur le taux de rendement, des analyses de marché et des examens de programme.

M. Tessler a fréquenté l'Université de Sydney et reçu la mention très honorable à la fin de sa spécialisation en science économique et en administration publique. Il a aussi étudié à l'Université de Nouvelle-Gallesdu-Sud, où il a obtenu une maîtrise en commerce (économétrie et marketing). Il possède également un diplôme universitaire supérieur en gestion du transport (science économique) décerné par l'Université de Sydney, a déjà été un des lauréats du prix AC Nielsen (Australie) dans le domaine des études de marché et a reçu un diplôme universitaire supérieur en finances et en investissement du Financial Services Institute of Australasia/Kaplan.

M. Tessler est membre de la Economic Society of Australia et du Financial Services Institute of Australasia. Il est aussi un mécène de l'exposition annuelle d'installations artistiques Sculpture by the Sea de Sydney.

Résumé du discours principal : Andrew Tessler

 

Michael Wallace

Directeur général, Musée Théâtre Canada 

 
 

Michael Wallace est directeur général du Musée Théâtre Canada, une organisation caritative vouée à la préservation, à l'exploration et à la célébration du patrimoine théâtrale du Canada. Ce petit musée offre maintenant des services à un vaste auditoire grâce à des initiatives en ligne, à des expositions pop-up (ou éphémères) et à des activités d'apprentissage destinées au public. On s'y affaire actuellement à planifier l'aménagement d'une nouvelle installation de 10 000 pieds carrés en plein cœur du quartier des spectacles de Toronto. Pendant dix ans, M. Wallace a travaillé dans le monde du théâtre en tant que régisseur de plateau pigiste, notamment dans le cadre de pièces jouées au Centre national des Arts, au Festival de Stratford, au Blyth Festival, à la Canadian Stage Company, au Soulpepper and Crow's Theatre. Il a fait des tournées dans les Maritimes avec Theatre New Brunswick, Neptune Theatre et Mermaid Theatre, de la Nouvelle-Écosse. Il est titulaire d'un baccalauréat en études théâtrales décerné par l'Université de King's College et d'une maîtrise en administration des affaires (M.B.A.) de la Schulich School of Business avec spécialisations en arts et en gestion d'organismes sans but lucratif.

Résumé de l'atelier 1 - Créer de la valeur grâce à des partenariats non traditionnels

 

Liz White

Chef du développement stratégique, British Library

 
 

Liz White s'est jointe à la British Library en tant que chef du développement stratégique en 2013, après plus d'une décennie au sein de la fonction publique du Royaume-Uni. 

Mme White est membre de l'équipe de leadership stratégique de la British Library. En collaboration avec l'administrateur général de cette institution, elle a publié Living Knowledge: The British Library 2015–2023, qui décrit la mission de la bibliothèque : rendre le patrimoine intellectuel accessible à tous, qu'il s'agisse d'usagers fréquentant la bibliothèque par pur plaisir, pour y faire des recherches ou pour y trouver l'inspiration. Elle a aussi piloté la mise sur pied du Living Knowledge Network, un partenariat regroupant 21 bibliothèques publiques d'envergure, la National Library of Scotland ainsi que la National Library of Wales. 

Mme White est administratrice du Chartered Management Institute et Fellow de la Royal Society of Arts. Elle détient une maîtrise en littérature anglaise de l'Université Durham et une maîtrise en administration des affaires du Imperial College de Londres.

Résumé de l'atelier 1 - Créer de la valeur grâce à l'innovation et à des partenariats non traditionnels

 

Pam Wright

Dirigeante principale de l'innovation à la NARA

 
 

Pamela Wright est la première dirigeante principale de l'innovation à la NARA. Elle est chargée d'amorcer des projets d'innovation dans l'ensemble de l'institution, et de formuler et mettre en œuvre l'orientation stratégique visant à donner accès aux collections en ligne. Mme Wright dirige 70 employés travaillant dans divers secteurs : numérisation, cyberengagement, gestion de projets, carrefour de l'innovation, et autorisations et normes liés au cycle de vie des documents.

Elle gère les programmes des médias sociaux, du catalogue en ligne, de la numérisation et des services Web. Elle fait aussi partie du groupe de travail de l'initiative interinstitutions sur le gouvernement ouvert, mis sur pied par la Maison-Blanche et dont elle vient d'être nommée coprésidente. Avec son équipe, Mme Wright préside plusieurs groupes de travail internes, dont les comités chargés de l'innovation et de la gouvernance numérique, les groupes de travail sur les médias sociaux et le gouvernement ouvert, et l'équipe de projet intégrée sur l'accès public en ligne, responsable de lancer des projets numériques novateurs au sein de l'institution.

Mme Wright est diplômée en anglais et en histoire de l'Université du Montana. Avant de se joindre à la NARA, elle était historienne et chercheuse principale au sein d'un cabinet-conseil privé.

Résumé de l'atelier 1 - Créer de la valeur grâce à des partenariats non traditionnels

 
Date de modification :