Comité consultatif sur les services

Groupe de consultation au sujet des services

Comité consultatif sur les services

Mandat

Le comité consultatif sur les services a pour mandat de fournir à Bibliothèque et Archives Canada (BAC) le point de vue des utilisateurs et des spécialistes, de mêmes que des conseils, des avis et de la rétroaction quant à l'orientation et aux priorités de ses services s'adressant au public sur le Web, dans la région de la capitale nationale et à l'échelle du pays.

Membres

Les membres du groupe sont issus de sa base diversifiée d'utilisateurs comme le grand public, les généalogistes, les chercheurs professionnels, les membres des médias, les universitaires, le gouvernement du Canada, les membres de professions clés apparentés comme les archivistes, les bibliothécaires, les spécialistes de musée, des professeurs en sciences de l'information. On retrouve également un cadre d'une institution de mémoire située à l'étranger.

BAC compte deux membres d'office, le chef de l'exploitation et le directeur général de la Direction générale des communications.

Le comité est présidé par la directrice générale des Services au public de BAC.

Présidente
Johanna Smith Bibliothèque et Archives Canada
Membres d’office
Normand Charbonneau Bibliothèque et Archives Canada
Renee Harden Bibliothèque et Archives Canada
Membres
Inge Alberts Université d’Ottawa
Alison Blackburn Bibliothèque publique d’Ottawa
Susan Brown Le Collaboratoire scientifique des écrits du Canada
Greg Donaghy Affaires mondiales Canada
Brett Lougheed Archives et Centre de recherche de l’Université de Winnipeg
Laura Madokoro Université McGill
Ry Moran Centre national pour la vérité et la réconciliation,
Université du Manitoba
David Obee Expert en généalogie
Anita Price Association des musées de la Nouvelle-Écosse
Claire Séguin Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Ryan Shackleton Know History
Deborah Kigjugalik Webster Chercheuse indépendante et auteur
Pam Wright National Archives and Records Administration, Washington, États-Unis

Réunions

Le comité se réunit au plus quatre fois par année, dont une fois en personne.

Réunion du 31 mai 2017 à Ottawa

  • Ordre du jour, 31 mai 2017

    L'heure

    Sujet

    Orateur

    13 h 30 – 13 h 35 Mot de bienvenue Johanna Smith
    13 h 35 – 13 h 45 Compte rendu de la réunion du 7 décembre 2016 Johanna Smith
    13 h 45 – 14 h 30 Budget 2017 : Les nouvelles initiatives de BAC sur les langues et les cultures autochtones Johanna Smith
    14 h 30 – 14 h 45 Plan Opérationnel 2017-18 de la direction générale des services au public Johanna Smith
    14 h 45 – 15 h 15 Compte rendu de l’ébauche du sondage des utilisateurs de BAC Steven Artelle / Marc Comeau
    15 h 15 – 15 h 30 Table ronde Johanna Smith
  • Résumé des discussions, 31 mai 2017

    Présences : Greg Donaghy (Affaires mondiales Canada); Pam Wright (National Archives and Records Administration, États-Unis); Alison Blackburn (Bibliothèque publique d’Ottawa); David Obee (spécialiste en généalogie); Ry Moran (Centre national pour la vérité et la réconciliation); Ryan Shackleton (Know History); Deborah Kigjugalik Webster; Renee Harden (Bibliothèque et Archives Canada); Johanna Smith (Bobliothèque et Archives Canada, présidente).

    Observateurs et présentateurs de Bibliothèque et Archives Canada : Steven Artelle; Julie Roy; Marc Comeau; Benjamin Ellis.

    Absences : Laura Madokoro (département d’histoire et études classiques, Université McGill); Brett Lougheed (Archives de l’Université de Winnipeg); Claire Séguin (Bibliothèque et Archives nationales du Québec); Susan Brown (Le Collaboratoire scientifique des écrits du Canada); Anita Price (association des musées de la Nouvelle-Écosse).

    • 1. Mot de bienvenue
      Johanna Smith, directrice générale, Services au public, Bibliothèque et Archives Canada (BAC) souhaite la bienvenue aux membres à cette cinquième réunion du Comité consultatif sur les services (CCS). Elle présente au groupe deux nouveaux membres et confirme la préférence du CCS pour des réunions plus courtes et plus fréquentes.

      Mme Smith présente l’ordre du jour, qui est approuvé sans modification.

      Points à retenir :

      Il est suggéré de mettre à l’ordre du jour d’une prochaine réunion une discussion sur les données ouvertes interreliées.

    • 2. Retour sur la réunion du 7 décembre 2016
      Mme Smith revient sur le procès-verbal de la réunion du 7 décembre 2016 du CCS. Le procès-verbal est adopté par les membres du CCS (les membres) sans modifications.

    • 3. Initiatives sur la culture et la langue autochtone à BAC
      Mme Smith présente deux nouvelles initiatives à BAC concernant la revitalisation de la langue et de la culture autochtones. Comme il a été annoncé dans le Budget 2017, BAC recevra 14,9 millions de dollars sur trois ans pour une initiative de numérisation et une initiative de préservation des témoignages de vive voix. MMme Smith explique les détails proposés pour chaque initiative ainsi qu’un élément de collaboration et de mobilisation général grâce auquel BAC pourra collaborer avec les collectivités et les organisations autochtones à toutes les étapes de l’élaboration du projet.

      Des membres soulèvent des questions sur les initiatives récentes de BAC concernant les autochtones et l’accueil reçu du public. De plus, ils suggèrent des stratégies de mobilisation et des pratiques exemplaires tirées de leur propre expérience. Il est recommandé d’étudier une initiative coordonnée à l’échelle nationale pour trouver certaines ressources. MMme Smith invite les membres à lui envoyer toute ressource ou idée pertinente et promet de recourir aux réseaux nationaux de BAC pour veiller à ce que les initiatives ne soient pas entreprises de manière isolée.

      Points à retenir :

      BAC tiendra le Comité au courant de la progression des initiatives et il continuera de s’appuyer sur ses idées, en particulier celles liées à la mobilisation et à la coordination nationale.

    • 4. Plan d’activités de la Direction générale des services au public pour 2017-2018
      Mme Smith présente le plan d’activités de la Direction générale des services au public pour 2017-2018. Elle passe en revue les activités principales permanentes de la Direction générale et de ses divisions avant d’attirer l’attention sur des initiatives spéciales pour l’exercice en cours. Celles-ci comprennent le nouveau Numéri-Lab de BAC, des initiatives en matière d’innovation et de renouvellement du service, la collaboration éventuelle avec la Bibliothèque publique d’Ottawa, l’initiative concernant la présence nationale de BAC (changements à Vancouver et à Halifax), une application intégrée de recherche Web, l’examen en bloc des restrictions en matière d’accès à l’information et de confidentialité, le plan sur les expositions, et la mise en œuvre du nouveau catalogue pour les bibliothèques.

      Mme Smith parle aussi d’autres initiatives spéciales de BAC à l’extérieur de sa direction générale, dont la numérisation en cours des dossiers du personnel militaire ayant participé à la Première Guerre mondiale, l’élimination de l’arriéré d’acquisition, l’élaboration d’une plateforme de conservation numérique, la production d’archives Web détaillées du gouvernement du Canada, et le transfert des documents audiovisuels de BAC au format numérique qui continue.

      Les membres posent des questions sur l’état actuel et la progression du transfert des documents audiovisuels ainsi que sur le déroulement des tâches et la structure de régie des projets de numérisation. Les membres se demandent aussi de quelle manière les instruments de recherche de BAC interagissent avec son catalogue. Les membres parlent du processus d’examen en bloc et de la collaboration entre BAC et la Bibliothèque publique d’Ottawa.

      Points à retenir

      Les dernières nouvelles sur l’éventuelle collaboration avec la Bibliothèque publique d’Ottawa seront fournis lors de prochaines réunions du CCS.

      BAC présentera aux membres intéressés les priorités pour l’examen en bloc, lors d’une prochaine réunion ou par courriel.

    • 5. Sondage auprès des utilisateurs de BAC
      Mme Smith présente Renee Harden et Marc Comeau de la Direction générale des communications de BAC. Mme Harden et M. Comeau présentent les questions provisoires du prochain sondage auprès des utilisateurs de BAC, et ils en expliquent le contexte et le but. Steven Artelle, conseiller stratégique de Mme Smith, donne un aperçu des questions.

      Les membres du Comité formulent plusieurs idées et suggestions quant au contenu, à la présentation et à la publication tirés de leur expérience de la création de sondages et de leurs interactions avec BAC. Des membres offrent d’envoyer des suggestions plus détaillées à BAC par courriel.

    • 6. Table ronde ouverte
      MmeSmith annonce qu’il est temps de passer à la discussion générale.

      Les membres sont heureux d’avoir de l’information sur les initiatives nouvelles et en cours de BAC et veulent des mises à jour et des détails au fur et à mesure que les projets sont élaborés. Cela est particulièrement vrai pour les initiatives de BAC portant sur la langue et la culture autochtones. Des membres donnent des exemples concrets de ressources et de programmes existants avec lesquels BAC pourrrait peut-être collaborer ou avec lesquels il pourrait aligner ses activités.

      Les membres veulent en savoir davantage sur le Numéri-Lab de BAC ouvert en avril 2017. Mme Smith offre aux membres de le leur faire visiter la prochaine fois qu’ils sont aux locaux de BAC à Ottawa.

    • 7. Récapitulation
      Mme Smith remercie les membres de leur participation et de leurs contributions à la discussion. La prochaine réunion du CCS aura lieu en juillet ou en août 2017.

Réunion du 7 décembre 2016 à Ottawa

  • Ordre du jour, 7 décembre 2016

    L'heure

    Sujet

    Orateur

    9 h 00 – 9 h 05 Mot de bienvenue Johanna Smith
    9 h 05 – 9 h 15 Compte rendu de la réunion du 20 septembre 2016 Johanna Smith
    9 h 15 – 10 h 00 Un aperçue du sommet Neale McDonald / Johanna Smith
    10 h 00 – 10 h 15 Pause  
    10 h 15 – 11 h 00

    Le processus d'examen en bloc

    Paulette Dozois
    11 h 00 – 11 h 45 Enquête auprès des utilisateurs Renée Harden
    11 h 45 – 12 h 15 Dépôt légal Alison Bullock/ Pierre Gamache
    12 h 15 – 13 h 30 Dîner  
    13 h 30 – 14 h 00 Renouvellement du service au 395 Wellington Johanna Smith/ Robert Grandmaître
    14 h 00 – 14 h 30 Plan des expositions Karen Linauskas/ Johanna Smith
    14 h 30 – 14 h 45 Pause  
    14 h 45 – 15 h 15 Stratégie de Wikipedia à BAC Amy Tector
    15 h 15 – 16 h 00 Table ronde ouvert Tous
    16 h 00 – 16 h 30 Synthèse / La prochaine réunion Johanna Smith
  • Résumé des discussions, 7 décembre 2016

    Présences : Susan Brown (Le Collaboratoire scientifique des écrits du Canada); Pam Wright (National Archives and Records Administration, États-Unis); Claire Séguin (Bibliothèque et Archives nationales du Québec); Allison Blackburn (pour Elizabeth Thornely, Bibliothèque publique d'Ottawa); Brett Lougheed (Archives de l'Université de Winnipeg); David Obee (spécialiste en généalogie); Laura Madokoro (département d'Histoire et études classiques, Université McGill); Raymond Frogner (pour Ry Moran, Centre national pour la vérité et réconciliation); Ryan Shackelton (Know History); Renee Harden (Bibliothèque et Archives Canada); Johanna Smith (Bibliothèque et Archives Canada, présidente);

    Observateurs et présentateurs de Bibliothèque et Archives Canada : Steven Artelle; Jeneviève Blier; Marnie Burnham; Robert Grandmaître; Kristina Lillico; Neale MacDonald; Renée; Pierre Gamache; Alison Bullock; Karen Linauskas; Rachel Laurin; Paulette Dozois; Amy Tector.

    Absences : Elizabeth Thornely (Bibliothèque publique d'Ottawa); Heather MacNeil (Faculté de l'information, Université de Toronto); Ruth Dunley (Journée de l'histoire dans la capitale nationale); Anita Price (Association of Nova Scotia Museums); Chantal Gagnon (Historica Canada); Greg Donaghy (Affaires mondiales Canada).

    • 1. Mot de bienvenue
      Johanna Smith, directrice générale de la Direction générale des services au public de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) souhaite la bienvenue à cette quatrième réunion aux membres du Comité consultatif sur les services (CCS). Elle invite les participants à se présenter et fait le point sur la composition du CCS pour 2017. Mme Smith présente l'ordre du jour, qui est approuvé sans modification.

      Points à retenir :

      Les membres feront parvenir à Johanna Smith leurs suggestions de nouveaux membres.

    • 2. Retour sur la réunion du 20 septembre 2016
      Mme Smith revient sur le procès-verbal de la réunion du 20 septembre 2016 du CCS. Le procès-verbal est adopté par les membres du CCS (les « membres ») sans modifications.

    • 3. Compte rendu du sommet
      Mme Smith accueille Neale MacDonald, conseillère en politiques à BAC. Mme MacDonald anime le compte rendu de la participation des membres à l'événement « À nous la rue : Sommet sur la valeur des bibliothèques, archives et musées dans un monde en mouvement » qui s'est tenu à BAC, au 395 rue Wellington à Ottawa, les 5 et 6 décembre 2016. Les membres font état de leurs commentaires sur les principaux thèmes de l'événement. Mme MacDonald indique que d'autres renseignements sur les retombées du Sommet continueront d'être acheminés aux membres de façon continue.

      Points à retenir :

      BAC acheminera aux membres des renseignements supplémentaires sur le Sommet.

    • 4. Examen en bloc
      Mme Smith présente Rachel Laurin, coordonnatrice et gestionnaire de l'Accès à l'information et de la protection des renseignements personnels (AIPRP) et des documents du personnel, et Paulette Dozois, archiviste principale et chef des blocs en examen. Mme Dozois présente un aperçu de la méthodologie et des résultats de l'initiative d'examen en bloc.

      En réponse aux questions des membres, Mmes Dozois et Kristina Lillico, directrice de la Division des services régionaux et de l'AIPRP, présentent les échéanciers et les processus encadrant les demandes d'accès à l'information et de protection des renseignements personnels à BAC, ainsi que les outils et méthodologies utilisés par d'autres archives. Elles abordent également la question des tribunes utilisées par BAC pour promouvoir l'examen en bloc et le rôle de BAC en tant que défenseur de l'accessibilité et d'un gouvernement ouvert.

    • 5. Sondage auprès des utilisateurs de BAC
      Mme Smith accueille Renee Harden, directrice générale des communications. Mme Harden présente les résultats d'un sondage mené auprès des clients de BAC par le groupe Nanos Research entre 2015 et 2016. Mme Harden fait un survol des principales conclusions et du profil des utilisateurs de BAC, et présente des données touchant la satisfaction générale des clients par rapport à différents aspects des services de BAC.

      En réponse aux questions des membres, Mme Harden présente les conclusions touchant les visiteurs sur place, le type de ressources consultées dans les salles de consultation du 395 rue Wellington à Ottawa, et les normes de service pour les renseignements généraux. Le CCS discute également de l'utilité de mener des recherches sur l'opinion publique afin de joindre les communautés qui n'ont pas généralement recours aux services de bibliothèques et d'archives.

      Points à retenir :

      Les données du sondage touchant les services seront analysées plus avant et transmises aux membres.

      BAC communiquera avec les membres pour avoir leurs contributions en vue du prochain sondage auprès des utilisateurs.

    • 6. Dépôt légal
      Après une brève introduction par Mme Smith, Alison Bullock, directrice de l'Acquisition, et Pierre Gamache, directeur général de la Direction générale du patrimoine publié font une brève présentation sur le dépôt légal. Mme Bullock et M. Gamache font un compte rendu du rôle du dépôt légal à BAC comme outil de développement de la collection, ainsi que des procédures et des processus en soutien à l'intégration du contenu numérique.

      En réponse aux questions des membres, Mme Bullock et M. Gamache traitent de l'accès, des prêts interbibliothèques et de la conservation en ce qui a trait aux collections publiées de BAC.

      Les membres discutent de leur volonté d'avoir un meilleur accès numérique au matériel publié.

    • 7. Renouvellement des services au 395 Wellington
      Johanna Smith et Robert Grandmaître, directeur de la Division des services de référence, présentent les activités récentes menées pour recueillir les commentaires de clients qui sont des utilisateurs fréquents des services du 395 rue Wellington. Mme Smith fait également une mise au point auprès des membres quant à la stratégie de service, et souligne que l'ébauche sera présentée au prochain forum des partenaires (janvier 2017) avant d'être finalisée.

      M. Grandmaître passe en revue les récentes rénovations faites à l'édifice de BAC du 395 rue Wellington, à Ottawa, et souligne les répercussions positives sur les services qui en sont attendues.

      Pour faire suite à une brève mise au point sur les échanges continus avec la Bibliothèque publique d'Ottawa (BPO), et en réponse aux questions, Mme Smith offre un survol des résultats attendus de la collaboration possible avec la BPO pour le partage proposé d'un immeuble et les possibilités d'engagement.

    • 8. Plan en matière d'expositions
      Mme Smith et Karen Linauskas, directrice de la Division des expositions et du contenu en ligne, font un survol du programme d'expositions de BAC, y compris les objectifs et les stratégies du programme. Mme Smith passe en revue le calendrier des expositions prévues pour 2016-2021, en soulignant les prêts d'autres institutions et l'ajout de lieux d'exposition à Vancouver et Halifax découlant de nouvelles collaborations avec la Vancouver Public Library et le Quai 21.

    • 9. Stratégie Wikipedia
      Mme Smith accueille Amy Tector, gestionnaire du contenu en ligne et des services de droits d'auteur, afin qu'elle présente la stratégie Wikipédia de BAC. La présentation de Mme Tector offre un survol de la planification et fournit des exemples de la façon dont d'autres institutions utilisent Wikipedia. En réponse à des questions de membres, Mme Tector aborde les enjeux liés aux droits d'auteur, à l'utilisation équitable et aux données ouvertes liées.

      Points à retenir :

      Les données ouvertes liées seront abordées à une réunion ultérieure du CCS.

    • 10. Table ronde ouverte
      Mme Smith annonce qu'il est temps de passer à la discussion générale.

      Les membres font des commentaires positifs sur le format et la structure de la réunion ainsi que sur les renseignements fournis. Les membres font part de leur volonté d'en savoir plus sur les efforts de BAC pour appliquer des stratégies d'externalisation ouverte à la description de photos, et sur l'application possible de telles stratégies à la transcription. Il est également proposé que l'archivage de contenu Web fasse l'objet d'une future discussion.

      Les membres proposent d'explorer des formats différents pour les réunions du Comité, y compris le recours à Skype et à la vidéoconférence, ainsi que la possibilité d'avoir des réunions plus courtes, mais plus fréquentes.

    • 11. Récapitulation
      Mme Smith remercie les membres de leur participation et de leurs contributions à la discussion.

Réunion du 20 septembre 2016 à Ottawa

  • Ordre du jour, 20 septembre 2016

    L'heure

    Sujet

    Orateur

    13 h 00 – 13 h 05 Mot de bienvenue Johanna Smith
    13 h 05 – 13 h 10 Compte rendu de la réunion du 14 juin, 2016 Johanna Smith
    13 h 10 – 14 h 25 Stratégie des services de BAC Steven Artelle / Johanna Smith
    14 h 25 – 14 h 45 Pause  
    14 h 45 – 15 h 15

    Laboratoire de numérisation

    Melanie Brown
    15 h 15 – 16 h 00 Stratégie numérique de BAC Michael Corbett / Johanna Smith
    16 h 00 – 16 h 30 Table ronde ouvert​ Tous
    16 h 30 – 16 h 45 Synthèse / La prochaine réunion Johanna Smith
  • Résumé des discussions, 20 septembre 2016

    Présences : Anita Price (Association of Nova Scotia Museums); Greg Donaghy (Affaires mondiales Canada); Pam Wright (National Archives and Records Administration, États-Unis); Claire Séguin (Bibliothèque et Archives nationales du Québec); Tony Westenbroek (pour Elizabeth Thornely, Bibliothèque publique d'Ottawa); Brett Lougheed (Archives de l'université de Winnipeg); David Obee (expert en généalogie); Laura Madokoro (Département d'histoire et études classiques de l'Université McGill); Ry Moran (Centre national pour la vérité et réconciliation); Johanna Smith (Bibliothèque et Archives Canada, présidente); Marnie Burnham (Bibliothèque et Archives Canada); Steven Artelle (Bibliothèque et Archives Canada); Mélanie Brown (Bibliothèque et Archives Canada); Michael Corbett (Bibliothèque et Archives Canada); Jeneviève Blier (Bibliothèque et Archives Canada)

    Absences : Elizabeth Thornely (Bibliothèque publique d'Ottawa); Heather MacNeil (Faculté de l'information, université de Toronto); Ruth Dunley (Journée de l'histoire dans la capitale nationale); Susan Brown (Collaboratoire scientifique des écrits du Canada); Chantal Gagnon (Historica Canada); Ryan Shackleton (Know History)

    • 1. Examen du compte rendu de la réunion du 14 juin 2016
      Johanna Smith, directrice générale de la Direction générale des services au public de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) souhaite la bienvenue à cette troisième réunion aux membres du Comité consultatif sur les services (CCS). Après avoir souligné les événements à venir à BAC, Mme Smith présente l'ordre du jour de l'après-midi. L'ordre du jour est adopté sans modifications.

      Mme Smith examine le compte rendu de la réunion du 14 juin 2016 du CCS. Les membres du CCS (les membres) adoptent le compte rendu sans modifications.

    • 2. Stratégie de service de Bibliothèque et Archives Canada
      Mme Smith présente Steven Artelle, analyste stratégique à BAC, qui donne un aperçu du document provisoire relatif à la stratégie sur les services pour 2016-2019. M. Artelle mentionne les initiatives actuelles, les documents organisationnels et les sondages antérieurs qui éclairent l'élaboration de la stratégie ainsi que les exercices prévus pour demander des commentaires. Ensuite, M. Artelle et Mme Smith passent en revue le contenu de la version préliminaire et demandent aux membres de commenter.

      Les membres font des observations et des recommandations pour les principales sections de la version préliminaire, en mettant surtout l'accent sur la vision du service, le mode de prestation des services, les types de clients à BAC, ainsi que les mesures et les résultats préliminaires. Les membres abordent aussi le sujet du rôle du concept plus large de fonction publique dans l'expression des valeurs relatives au service de BAC. En réponse à une question posée par un membre, Mme Smith parle de l'harmonisation des services offerts aux clients du gouvernement du Canada en respectant ces valeurs.

      Points à retenir :

      • Les membres transmettront les autres commentaires sur la version préliminaire d'ici le 30 septembre 2016.
      • BAC révisera la version préliminaire de la stratégie sur les services pour y inclure les commentaires des membres et entamer des consultations avec le personnel.
    • 3. Numéri-Lab de BAC
      Mme Smith présente Melanie Brown, gestionnaire, Initiatives et Partenariats de numérisation. Mme Brown donne aux membres un aperçu du nouveau laboratoire de numérisation de BAC et expose la planification en matière de numérisation collaborative au sein de cette nouvelle installation. Mme Brown examine le modèle opérationnel pour les projets de collaboration ainsi que les résultats attendus pour les participants et l'ensemble des clients de BAC. Elle mentionne que plus d'information sera fournie sur le site Web de BAC en novembre 2016 et que les premiers projets de numérisation commenceront au début de l'année 2017.

      En réponse à des questions des membres, Mme Brown parle des normes de balayage, des procédures élaborées pour régler la question de la gestion des droits et des différences entre le contenu créé par les usagers et les notices descriptives créées par les experts de BAC. Un membre fait remarquer que les préoccupations relatives à la qualité et à la fiabilité du contenu créé par les usagers diminuent au fur et à mesure que la numérisation collaborative devient plus courante. Les membres discutent ensuite du rôle du formulaire de demande de projet comme outil permettant de simplifier la planification et la gestion des projets. On signale de faire attention pour éviter que la demande constitue un obstacle possible en termes d'accès.

      Points à retenir : BAC distribuera l'ébauche du formulaire de demande aux membres pour obtenir leurs commentaires.

    • 4. Stratégie numérique de BAC
      Mme Smith présente Michael Corbett, directeur général, Innovation et Transformation numérique, et mentionne un changement récent à la structure organisationnelle de BAC, lequel a fait en sorte que sa direction générale est passée au Secteur des opérations. M. Corbett fait une présentation avec écran sur la stratégie numérique pour 2015 et les années subséquentes, et il donne un aperçu des principaux facteurs, des priorités clés et du modèle opérationnel éclairant la stratégie de BAC en matière de conservation numérique, de découverte et de rendement. Une discussion suit sur des questions comme les éléments de métadonnées, la vitesse de l'accès en ligne, l'accès à l'information et la reprographie.

      Points à retenir : BAC continuera à rendre le site Web de BAC plus efficient.

    • 5. Table ronde
      Mme Smith annonce qu'il est temps de passer à la discussion générale.

      Les membres sont reconnaissants de l'orientation positive dans l'ensemble des innovations de BAC. Ils demandent à voir l'organigramme le plus récent de BAC et encouragent BAC à faire part des détails concernant la structure et les moyens d'innovation des communautés élargies de gestion de l'information et du patrimoine. Les membres discutent ensuite des possibilités de collaboration et de sensibilisation pour la « communauté des codeurs ».

      Un membre souhaite en savoir plus sur les plans de BAC pour répondre aux appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation. Mme Smith passe en revue le travail en cours à BAC pour lancer une base de données comprenant entre autres des documents de la Commission royale sur les peuples autochtones.

      Un membre mentionne la possibilité de tirer parti de la collaboration pour établir un centre de généalogie collaborative dont l'expert est l'usager.

      Points à retenir : BAC transmettra les documents pertinents au CCS dès qu'ils sont disponibles.

    • 6. Prochaine réunion
      Mme Smith propose que la prochaine réunion du CCS soit fixée au 7 décembre 2016 et que, si possible, les membres se déplacent pour y assister en personne. Elle mentionne que BAC organise un sommet au 395 de la rue Wellington, les 5 et 6 décembre, sur la valeur des institutions culturelles dans un monde en évolution. Elle encourage les membres à harmoniser leurs plans de voyage de manière à pouvoir participer au sommet.

Réunion du 14 juin 2016 à Ottawa

  • Ordre du jour, 14 juin 2016

    L'heure

    Sujet

    Orateur

    13 h 00 – 13 h 05 Mot de bienvenue Johanna Smith
    13 h 05 – 13 h 10 Compte rendu de la réunion du 10 décembre, 2015 Johanna Smith
    13 h 10 – 13 h 30 Plan triennal de BAC Johanna Smith
    13 h 30 – 14 h 00 Mise à jour de la Direction générale des services au public : Points clés du Plan opérationnel 2016-2017 Johanna Smith
    14 h 00 – 14 h 15 Initiatives reliées aux services publics: Présence nationale de BAC​ Kristina Lillico
    14 h 15 – 14 h 30 Initiatives reliées aux services publics: Politiques d'accès de BAC Éric Lévesque
    14 h 30 – 14 h 45 Pause​
    14 h 45 – 15 h 30 Stratégie des services de BAC Steven Artelle
    15 h 30 – 15 h 55 Table ronde ouvert Tous
    ​15 h 55 – 16 h 00 Synthèse Johanna Smith
  • Résumé des discussions, 14 juin 2016

    Présences : Anita Price (Association of Nova Scotia Museums); Greg Donaghy (Affaires mondiales Canada); Ryan Shackleton (Know History); Pam Wright (National Archives and Records Administration [NARA], É.-U.); Claire Séguin (Bibliothèque et Archives nationales de Québec); Brett Lougheed (Archives de l'Université de Winnipeg); David Obee (expert en généalogie); Ry Moran (Centre national pour la vérité et réconciliation); Johanna Smith (Bibliothèque et Archives Canada, présidente); Benjamin Ellis (Bibliothèque et Archives Canada); Steven Artelle (Bibliothèque et Archives Canada); Kristina Lillico (Bibliothèque et Archives Canada); Dara Price (Bibliothèque et Archives Canada); Jeneviève Blier (Bibliothèque et Archives Canada)

    Absences : Elizabeth Thornely (Bibliothèque publique d'Ottawa); Heather MacNeil (Faculté de l'information, Université de Toronto); Ruth Dunley (Journée de l'histoire dans la capitale nationale); Laura Madokoro (Département d'histoire et d'études classiques, Université McGill); Susan Brown (Le Collaboratoire scientifique des écrits du Canada); Chantal Gagnon (Historica Canada)

    • 1. Présentation
      Johanna Smith, directrice générale de la Direction générale des services au public de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) souhaite la bienvenue à cette deuxième réunion aux membres du Comité consultatif sur les services (CCS). Mme Smith présente l'ordre du jour de l'après-midi. L'ordre du jour est adopté sans modification.

      Mme Smith revoit le procès-verbal de la réunion du 10 décembre 2015 du CCS. Le procès-verbal est adopté par les membres du CCS (les « membres ») sans modifications. Les membres prennent note que les mots « questions autochtones » pourraient être remplacés à l'avenir par « relations avec les peuples autochtones ».

    • 2. Le plan triennal de Bibliothèque et Archives Canada
      Mme Smith décrit les priorités et les engagements de BAC de 2016 à 2019 exposés dans son plan triennal publié récemment, y compris des exemples d'initiatives et de projets clés liés à chaque engagement.

      Une discussion s'ensuit. Les membres se déclarent satisfaits des initiatives récentes de BAC; ils soulignent les médias sociaux et les programmes publics comme exemples d'engagements positifs auprès du public. Les membres demandent plus de détails au sujet de la Stratégie nationale de numérisation du patrimoine documentaire. Mme Smith explique le contexte et les points principaux de la stratégie. Elle prend également note qu'elle enverrait d'autres renseignements aux membres (accessible en ligne). Les membres se renseignent au sujet de la possibilité que BAC finance des projets liés à la Stratégie. Mme Smith précise que diverses sources de financement seront explorées et cite les éventuels modèles de financement indiqués dans la Stratégie. Les membres s'enquièrent au sujet de la collaboration entre BAC et Canadiana.org ainsi que de la disponibilité du matériel numérique qui se trouve actuellement sur le site Web de Canadiana. Mme Smith explique que le matériel numérisé en collaboration avec Canadiana sera rendu accessible progressivement sur le site Web de BAC également, conformément aux modalités de la collaboration.

      Mme Smith fait également une démonstration de la nouvelle fonction de recherche d'image de BAC. Les membres approuvent le nouvel outil et font quelques recommandations aux fins d'amélioration, plus précisément de faciliter le repérage des modalités d'utilisation de chaque image. Mme Smith demande aux membres de fournir des exemples d'autres archives ou bibliothèques dotées d'outils de recherche exceptionnels que BAC pourrait envisager d'adopter, au moment où il se penche sur certains éléments de son site Web et de ses catalogues.

      Points à retenir : BAC enverra des documents aux membres concernant la Stratégie nationale de numérisation du patrimoine documentaire.

    • 3. Nouvelles de la Direction générale des services au public : points saillants du plan opérationnel de 2016-2017
      Mme Smith décrit les changements organisationnels qui ont eu lieu récemment au sein du Secteur des opérations de BAC et des effets positifs de ces changements sur la Direction générale des services au public. Elle explique que la Direction générale des services au public élaborerait son propre plan afin de s'harmoniser avec le plan triennal de BAC et qu'il serait communiqué aux membres.

      Mme Smith décrit les priorités clés de la Direction générale des services au public, y compris la mise sur pied d'un « laboratoire d'accès numérique de BAC », au 395, rue Wellington, à Ottawa, où BAC faciliterait les projets de numérisation et de métadonnées pratiques. Mme Smith donne également un aperçu des expositions et des projets de BAC à venir.

      Mme Smith explique la collaboration proposée entre BAC et la Bibliothèque publique d'Ottawa (BPO) pour un nouvel édifice partagé au centre-ville par la Bibliothèque centrale et BAC (pour remplacer les installations de services au public situés au 395, rue Wellington). Elle donne également aux membres des nouvelles sur l'avancement et les objectifs. Elle parle de la vision de BAC de devenir plus accessible en réduisant les obstacles auxquels les visiteurs se heurtent et en créant plus d'espaces ouverts pour accéder aux services. Mme Smith donne aux membres de l'information sur les consultations à venir et les invite à y participer.

      Une discussion suit. Les membres discutent du laboratoire d'accès numérique et constatent les réussites de modèles semblables ailleurs.

      La discussion porte principalement sur l'éventuel partenariat avec la BPO. Les membres suggèrent des modèles desquels s'inspirer, y compris le processus de consultation mené par la Bibliothèque publique de Halifax. Certains membres applaudissent l'idée, en constatant quelques-unes des difficultés liées à l'accès aux services rencontrées au 395, rue Wellington. Les membres évoquent aussi les éventuelles difficultés de tels partenariats en ce qui a trait à la gouvernance, au mandat et pour ce qui est de s'assurer que l'identité unique de chaque établissement est conservée. On discute de la façon dont les services de recherche seraient assurés dans un autre emplacement. Mme Smith explique que l'accès aux documents à un nouvel emplacement partagé conserverait les caractéristiques essentielles du modèle actuel au 395, rue Wellington, y compris les éléments concernant l'accès à des documents archivistiques restreints.

      Points à retenir : BAC fera appel aux membres au sujet du projet de BPO et sollicitera leurs suggestions à l'occasion de séances de consultation.

    • 4. L'initiative sur la présence nationale de BAC
      Kristina Lillico (directrice, Division Services régionaux et accès à l'information et protection des renseignements personnels à BAC) donne une présentation sur les changements qui ont lieu aux emplacements de services de BAC à l'extérieur de la région de la capitale nationale. Mme Lillico explique le contexte historique des changements et l'avancement en ce qui a trait aux plans de réinstallation et d'offre de nouveaux services à Vancouver, à Winnipeg et à Halifax. Elle mentionne qu'actuellement les efforts se concentrent sur Vancouver et Halifax. À Halifax, BAC a signé un protocole d'entente avec le Musée canadien de l'immigration du Quai 21 et offrira des services publics élargis dans l'enceinte du musée à compter de janvier 2017. À Vancouver, BAC devrait conclure sous peu un arrangement semblable avec un partenaire dans un endroit central et recherché. Mme Lillico explique les services qui seraient offerts à ces endroits.

      Points à retenir : BAC informera les membres des modifications apportées aux services publics offerts à Vancouver, à Winnipeg et à Halifax.

    • 5. Politique d'accès de BAC
      Éric Lévesque (conseiller principal en politiques de BAC) présente les divers outils et politiques axés sur l'accès de BAC. Il explique le contexte législatif des politiques d'accès de BAC et les quatre principes sur lesquels repose l'élaboration de politiques, soit le repérage, la disponibilité, l'accessibilité et la collaboration.

      Monsieur Lévesque explique les travaux en cours menés dans le cadre de l'élaboration de deux politiques particulières de BAC, qui sont liées à l'accessibilité pour les personnes ayant des déficiences perceptuelles et aux normes concernant les langues officielles.

      Une discussion s'ensuit. Les membres donnent des exemples provenant de l'étranger dans lesquels la production participative est utilisée comme moyen de soutenir l'accessibilité par l'entremise de services de transcription et de traduction. Mme Smith fait remarquer qu'une norme de base est codifiée dans les politiques de BAC et que la production participative pourrait être un moyen d'améliorer les normes.

      Points à retenir : Les observations des membres concernant ses politiques d'accès sont bien reçues par BAC.

    • 6. Stratégie de BAC en matière de services
      Steven Artelle (analyste stratégique, Direction générale des services au public) donne une présentation concernant l'élaboration d'une nouvelle stratégie de service pour BAC. Il explique que la stratégie sera harmonisée au plan triennal de BAC et à d'autres initiatives majeures, notamment le projet de présence nationale, et une possible collaboration avec la Bibliothèque publique d'Ottawa. L'objectif de la stratégie sera de repositionner les services de BAC de façon à ce que BAC puisse joindre proactivement un plus grand nombre de Canadiens, simplifier et réduire les obstacles à l'accès et le faire d'une façon novatrice et dans un esprit de collaboration. Il mentionne que la stratégie finale sera terminée et accessible au public d'ici l'automne 2016.

      M. Artelle décrit les différentes méthodes utilisées par BAC pour mettre au point la stratégie, notamment un sondage auprès des clients, une consultation auprès des employés de BAC et une autre auprès des intervenants externes. Il donne un aperçu des consultations menées jusqu'à maintenant et invite les membres à faire part de leurs idées.

      Madame Smith explique que la stratégie reflète l'engagement renouvelé de BAC envers les services offerts au public et souligne que BAC continuera à mettre l'accent sur la numérisation et l'accès numérique ainsi que sur l'excellence du service en personne dans ses établissements publics au Canada et sur d'autres réseaux.

      Une discussion s'ensuit. Les membres soulignent l'importance de la qualité du service à la clientèle, quel que soit le réseau utilisé. Ils notent que le service doit être ouvert, souple et amical. Les membres font aussi remarquer que les commodités locales sont importantes pour les chercheurs qui passent souvent plusieurs jours à BAC; ils mentionnent tout particulièrement l'absence de cafétéria au 395, rue Wellington.

      Les membres suggèrent que BAC diversifie ses activités géographiquement et interagisse avec les Canadiens à l'extérieur d'Ottawa. Cela pourrait être fait dans le cadre d'expositions, mais aussi d'acquisitions ciblées, d'événements célébrant l'histoire et axés sur une narration, et sur des initiatives de production participative sur le terrain.

      Les membres notent que le renouvellement des services doit être en harmonie avec les autres activités d'accès, notamment avec l'élaboration d'aides à la recherche, le processus d'acquisition et d'autres fonctions de BAC en amont pour faciliter l'accès.

      Points à retenir : Les idées des membres concernant les stratégies particulières ou les idées générales des membres concernant la stratégie de service de BAC sont bien reçues.

    • 7. Table ronde
      Mme Smith annonce qu'il est temps de passer à la discussion générale.

      Les membres expriment leur satisfaction quant à l'orientation prise par BAC en matière de services, d'accès et d'engagement.

      Dans le contexte de l'initiative sur la présence nationale de BAC, les membres expliquent des approches similaires aux bureaux régionaux. Mme Lillico dit qu'elle fera le suivi sur ces approches afin d'en apprendre plus sur les activités menées en région.

      Les membres expriment leur souhait de voir une fonction sur le profil d'utilisateur à l'intention des clients de BAC. Mme Smith mentionne qu'un projet est en cours (et porte provisoirement le nom de « MaBAC »), et qu'elle mettra cette initiative à l'ordre du jour des prochaines réunions.

      Les membres expriment leur intérêt pour les développements survenus à Vancouver et Mme Smith promet de les garder informés. Les membres soulignent aussi l'importante de sensibiliser la population à BAC et à ses possessions sur le Web, tout particulièrement dans les régions à l'extérieur d'Ottawa.

      Les membres suggèrent que BAC tiennent des séances informelles pour les clients au 395, rue Wellington afin de discuter des projets, des initiatives et des services en général de BAC. Mme Smith trouve l'idée intéressante.

      Benjamin Ellis (analyste stratégique, Direction générale des services au public) présente des suggestions pour l'ordre du jour des prochaines réunions et invite les membres à soumettre les idées qu'ils voudraient voir abordées lors des prochaines réunions du CCS.

      Points à retenir :

      • BAC étudie l'idée de tenir des séances informelles pour les utilisateurs au 395, rue Wellington.

      • BAC fera circuler l'ordre du jour des prochaines réunions et demandera si des points doivent être ajoutés.
      • BAC organisera la prochaine réunion du CCS à la fin de l'été ou au début de l'automne 2016.

Réunion du 10 décembre 2015 à Ottawa

  • Ordre du jour, 10 décembre 2015

    L'heure

    Sujet

    Orateur

    8 h 30 - 9 h​ ​​Café et réseautage
    9 h – 9 h 30​ Mot de bienvenue et examen du mandat Johanna Smith
    9 h 30 – 10 h Présentation des membres du groupe Tous les participants
    10 h – 10 h 45 ​Aperçu des services de BAC Johanna Smith
    10 h 45 – 11 h​ Pause​
    ​11 h – midi ​Plans et priorités en matière de numérisation Melanie Brown
    Alison Bullock
    Roxane Lafrenière​
    ​midi – 13 h 30 Dîner​
    13 h 30 – 14 h 30 Plans et priorités en matière d'expositions Alison Bullock
    Carolyn Cook
    Madeleine Trudeau
    14 h 30 – 14 h 45 Pause
    ​14 h 45 – 15 h 45 Renouvellement d'AMICUS Diane Beattie
    Merideth Fletcher
    15 h 45 Synthèse et remerciements
  • Résumé des discussions, 10 décembre 2015

    Présences : Anita Price (Association des musées de la Nouvelle-Écosse); Elizabeth Thornely (Bibliothèque publique d'Ottawa); Ry Moran (Centre national pour la vérité et la réconciliation); Heather MacNeil (Faculté d'information, Université de Toronto); Ruth Dunley (Journée de l'histoire dans la capitale nationale); Ryan Shackleton (Know History); Laura Madokoro (département d'Histoire et d'études classiques, Université McGill); David Obee (spécialiste en généalogie); Susan Brown (Le Collaboratoire scientifique des écrits du Canada); Brett Lougheed (Archives de l'Université de Winnipeg); Pam Wright (National Archives and Records Administration, États-Unis); Johanna Smith (Bibliothèque et Archives Canada); Amy Tector (Bibliothèque et Archives Canada)

    Absences : Greg Donaghy (Affaires mondiales Canada); Chantal Gagnon (Historica Canada); Claire Séguin (Bibliothèque et Archives nationales du Québec)

    • 1. Introduction
      Madame Johanna Smith, directrice générale des Services public de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) a souhaité la bienvenue à cette première réunion aux membres du comité consultatif sur les services (GCS). Ce comité est le premier d'un groupe de trois comités constitués pour fournir à BAC des points de vue indépendants sur les principaux volets de son mandat. Les deux autres comités, qui seront en place dès 2016, se pencheront sur les acquisitions et les programmes publics.

      Les membres examinent et approuvent le mandat du GCS.

    • 2. Aperçu des services de BAC
      Mme Smith a offert un aperçu des services de BAC, a détaillé les priorités actuelles et la structure organisationnelle de l'institution. Elle a également précisé les principales caractéristiques des services publics et spécialisés et les plans pour l'avenir.

      Une discussion a suivi. Les participants ont souligné le besoin de se doter de nouvelles approches novatrices pour attirer les utilisateurs, diffuser l'information et maximiser la prestation des services. Johanna Smith a expliqué les initiatives actuellement entreprises par BAC en vue d'accroître sa portée et de redéfinir son modèle de services. Les participants ont souligné l'importance de ne pas tenir compte uniquement des clients et des intervenants traditionnels.

      Mme Smith a donné des précisions sur l'état actuel des demandes de référence et d'accès à l'information et de protection des renseignements personnels (AIPRP). Elle a indiqué que BAC est parvenu à respecter les normes de service en vigueur pour les demandes de référence. L'objectif de BAC est d'éliminer le retard accumulé dans le traitement des demandes d'AIPRP et de répondre à toutes les demandes dans un délai de 30 jours.

      Les participants se sont entretenus des défis liés au droit d'auteur et à la confidentialité à l'ère du numérique et de la façon dont BAC peut trouver un équilibre entre l'accès à l'information et la protection des renseignements personnels, tant pour les documents publiés que pour les documents d'archives.

      Ils ont discuté de l'importance de concevoir des outils de référence et de donner accès aux outils existants. Ces outils comprennent les instruments de recherche numériques et les diverses données destinés aux chercheurs. Les participants ont fait ressortir le rôle de BAC dans l'élaboration d'un programme de recherche national grâce à l'utilisation d'outils de ce type. Johanna Smith précise que BAC fixe ses priorités en matière de numérisation en fonction des tendances en référence et des conseils fournis par les archivistes responsables des collections. Elle a indiqué également que BAC est en train d'étudier des options visant à faire appel à l'externalisation publique et à augmenter la contribution du milieu universitaire. Elle a souligné l'engagement et la participation actuelle de BAC aux projets sur les données ouvertes et le gouvernement ouvert.

      Points à retenir : BAC fera l'examen des recommandations et offrira un suivi aux membres sur les solutions préconisées et la collaboration éventuelle au sujet des éléments abordés.

    • 3. Plans et priorités en matière de numérisation
      Madame Melanie Brown, gestionnaire des Partenariats sur la numérisation et Madame Roxanne Lafrenière, directrice des Services de numérisation de BAC ont présenté les plans et les priorités de BAC en matière de numérisation. Elles ont souligné le contexte et les priorités stratégiques s'appliquant aux projets de numérisation et aux partenariats de BAC, ainsi que les facteurs liés à la gouvernance et les considérations des intervenants. Mmes Brown et Lafrenière ont également fait part du récent sondage de BAC sur la convivialité du site Web.

      Les participants ont demandé des précisions sur la portée du sondage et la méthodologie utilisée. Mmes Brown et Lafrenière ont expliqué que ce sondage était d'envergure modeste et qu'il visait à donner une idée générale de l'intérêt et du niveau de satisfaction des utilisateurs. Les nuances comme les profils des clients et l'usage spécialisé n'ont pas été analysées.

      Les participants ont invité BAC à étudier les comparaisons internationales pour connaître les éventuels modèles de numérisation en vigueur, en Australie et au Royaume-Uni notamment, ainsi que ceux employés dans le milieu universitaire afin de profiter des occasions possibles de partenariats.

      Mmes Brown et Lafrenière ont expliqué les défis associés aux partenariats externes en matière de numérisation, notamment en ce qui concerne l'exhaustivité du processus.

      BAC a également annoncé son intention de continuer à améliorer la convivialité de son site Web et de constituer un groupe interne de gouvernance qui se consacrera au contenu en ligne.

      Points à retenir : BAC fera un suivi avec les membres individuels et les organisations externes au sujet des partenariats, processus, normes et outils de numérisation éventuels.

    • 4. Plans et priorités concernant les expositions
      Madame Alison Bullock, directrice des Expositions et du contenu en ligne à BAC et Mme Smith ont présenté les plans et les priorités concernant les expositions, en s'attardant à l'approche de BAC relative aux événements publics et aux expositions et en faisant ressortir les projets et les initiatives en cours.

      Les membres ont fait part de leur appui aux initiatives de collaboration de BAC et ont invité l'institution à explorer d'autres possibilités pour conclure des ententes de partenariats pour les expositions et les événements. Ils ont aussi souligné l'importance de miser sur l'espace accessible pour attirer de nouveaux utilisateurs et de s'engager auprès de la population canadienne. Les membres ont suggéré d'offrir une programmation publique et précisé qu'il est essentiel que les thèmes historiques et les récits soient de nature inclusive et tiennent compte des points de vue culturels et des régions géographiques.

      BAC a indiqué que les expositions et les événements sont également proposés sur les plates-formes numériques, ce qui favorise la distribution du contenu et l'engagement d'un bout à l'autre du pays.

      Points à retenir : BAC fera un suivi auprès des membres au sujet des possibilités de collaboration pour les expositions.

    • 5. Renouvellement d'AMICUS
      Madame Diane Beattie, directrice de la Description et Meredith Fletcher, gestionnaire de l'Échange des métadonnées à BAC ont fait une présentation sur le remplacement du catalogue de BAC, AMICUS, par un nouveau système faisant partie du Online Computer Library Centre (OCLC). La présentation a mis l'accent sur la portée et le calendrier du projet, et a précisé le plan de consultation.

      Les participants se sont interrogés au sujet des coûts éventuels du remplacement. BAC a indiqué qu'il y aura des coûts et que des options seront étudiées afin de trouver un moyen d'absorber les frais pour les plus petites institutions.

      Les participants ont également voulu connaître les répercussions du projet sur les utilisateurs. BAC a précisé qu'OCLC s'est montré très réceptif à ses besoins et que l'expérience des utilisateurs devrait être améliorée.

      Certains participants ont exprimé leurs préoccupations au sujet de la protection des renseignements personnels des utilisateurs et de la propriété intellectuelle. Les visiteurs ne seront pas tenus de s'inscrire à moins qu'ils prévoient de consulter ou d'emprunter des documents appartenant à BAC. Tous les renseignements concernant les clients seront conservés au Canada et assujettis à des restrictions d'accès adéquates.

      BAC a fourni de l'information générale sur la nature du contrat avec OCLC.

    • 6. Conclusion
      Mme Smith a ouvert une période de questions et de commentaires.

      Des questions ont été soulevées au sujet de la participation de BAC à l'initiative de gouvernement ouvert du gouvernement du Canada. Mme Smith a précisé que BAC est un acteur clé de l'initiative, laquelle est dirigée par le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada. BAC a conçu un nouveau document intitulé Politique pour rendre la collection disponible et l'institution permet désormais l'accès à des millions de pages de dossiers par l'intermédiaire du processus d'examen en bloc.

      Un participant a demandé s'il est possible que BAC obtienne du financement supplémentaire. Mme Smith a répondu que le GCS a été constitué afin d'explorer les « grandes idées » rentables susceptibles de bénéficier d'un financement à l'avenir, y compris les idées liées au gouvernement ouvert, aux questions touchant les peuples autochtones et au programme national de numérisation.

      BAC est invité à assumer un rôle de leader en ce qui concerne les questions de droit d'auteur. Mme Smith a indiqué que BAC fournira de l'information sur les changements apportés à la Loi sur le droit d'auteur et que l'institution s'est engagée à contribuer largement aux tâches sur les droits d'auteur entreprises par le ministère du Patrimoine canadien.

      Mme Smith a remercié les membres du comité pour leurs contributions à ces intéressantes discussions et réitère l'engagement de BAC de tenir compte des différents points de vue qui ont été exprimés.

      Points à retenir : BAC examinera les outils à sa disposition afin de soutenir l'échange en ligne parmi les membres du comité. BAC organisera la prochaine rencontre du GCS qui se tiendra au printemps 2016.

Coordonnées

Pour toute question, commentaire ou si vous désirez obtenir l'un des documents présentés lors d'une réunion, veuillez nous écrire à : bac.bureaucesmaoperations-cooofficeadmoperations.lac@canada.ca.

Date de modification :